__tcfapi('addEventListener', 2, function(tcData, success) { if (success && tcData.gdprApplies) { if (tcData.eventStatus === 'tcloaded') { // we have consent, get the tcData string and do the ad request console.log('Debug: tcloaded'); } else if (tcData.eventStatus === 'useractioncomplete') { // user just gave consent, get the tcdata string and do the // ad request console.log('Debug: useractioncomplete'); } else { console.log('Debug: tcData.eventStatus: ', tcData.eventStatus); } } }) La Planète Sauvage a recueilli un deuxième Wallaby égaré. – Angers Info

Environnement

La Planète Sauvage a recueilli un deuxième Wallaby égaré.

Publié

le

Lors du confinement un premier Wallaby de Parma avait été récupéré à Saint André des Eaux, il avait été accueilli à la Planète Sauvage et ces derniers jours c’est un Wallaby de Bennet qui est arrivé au parc, après avoir erré dans le nord du département ( à Guéméné Penfao).

Ce dernier a alors été intercepté par les pompiers alors qu’il se trouvait dans le potager d’un particulier, l’animal a ensuite été confié aux équipes spécialistes de la faune sauvage du parc puis placé en quarantaine à l’infirmerie. Les gendarmes sont à la recherche de son propriétaire mais aucun élément visible ne permet d’identifier l’animal, si il n’est pas retrouvé l’animal sera intégré au grand groupe de Wallaby de Benett sur la plaine Australienne du parc. 

Le Wallaby de Parma, trouvé au début du confinement bénéficie désormais d’un espace tout spécialement créé pour lui et adapté à ses besoins sur la partie piétonne de Planète Sauvage. Et sera ensuite rejoint par 2 congénères confiés au parc par le coordinateur européen de cette espèce considérée dans son habitat naturel comme quasi menacé (classement de vulnérabilité de l’IUCN).

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + = 10