Education

Le projet Etoile, accompagner les lycéens vers la poursuite d’études

Publié

le

De gauche à droite sur le photo) :Christine Ménard, directrice du SUIO-IP de l’Université d’Angers, coordinatrice du projet ETOILE,Sabine Mallet, vice-présidente formations et vie universitaire de l’Université d’Angers, Anne Désert, vice-présidente formations et vie universitaire le Mans l Université, Patrice Herzecke pour le Rectorat (Chef du Service Académique d’Information et d’ Orientation Délégué régional de l’ONISEP des Pays de la Loire), André Martin pour la Région Pays de la Loire (Président de la commission Emploi, apprentissage, formation professionnelle, insertion), Marie Blain, conseillère liaison lycées/université auprès du président de l’Université de Nantes, Christian Roblédo, président de l’Université d’Angers, Nadine Morilleau du Cariforef

Ce projet, porté par la collaboration entre 5 partenaires soutenus par la Région Pays de la Loire est l’un des 8 projets lauréats de l’appel à projets « Dispositifs territoriaux pour l’orientation vers les études supérieures » (PIA3).

Fruit du travail conjoint des universités d’Angers, du Mans, et de Nantes ; du Rectorat et du Carif-Oref, son ambition est d’apporter aux lycéens un accompagnement contribuant à leur orientation. Selon les projections, la Région comptera 4,5 millions de Ligériens en 2050, dont 1 million de jeunes de moins de 20 ans, preuve d’un fort dynamisme démographique. Les résultats actuels au baccalauréat sont très probants dans les Pays de la Loire. Ils sont au-dessus des moyennes nationales de 2,1 points pour le bac général, de 3,7 points pour le bac technologique et de plus de 4 points pour le bac professionnel. Chaque année la région est dans le trio de tête à l’échelle nationale.

Pourtant on constate un défaut de projection dans l’enseignement supérieur. Le taux de poursuite des lycéens ligériens dans l’enseignement supérieur après le bac est inférieur de 1,7 points à la moyenne nationale. Cela peut s’expliquer par la part importante des bacheliers professionnels dans l’Académie, qui ont tendance à privilégier une insertion directe à la suite de leur diplôme. De plus on observe un déséquilibre au niveau des établissement secondaires, qui sont essentiellement concentrés dans les agglomérations, au dépends des espaces ruraux.

Accompagner les lycéens dans leur éducation à l’orientation

Avec un budget s’élevant à 8 197 041 €, le projet Etoile vise 2 objectifs : réduire les inégalités dans les processus et répondre au défaut de projection des jeunes ligériens dans les formations du supérieur. Pour ce faire le projet cherche à favoriser la coordination entre les différents acteurs au niveau territorial. Il cherche également à rendre le jeune acteur de son orientation, à développer sa curiosité et son ambition.

Concrètement, des actions sont mises en place. La création du « Pass orientation » est une action portée l’Université de Nantes qui vise à apporter aux lycéens les clés d’une véritable éducation à l’orientation et les aider à se projeter. Le Pass se veut être un outil facilitateur qui accompagnera l’élève tout au long de son parcours d’orientation. Il rassemblera les éléments qui permettront à l’élève d’argumenter ses vœux sur ParcourSup.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 5