Justice

Une reconstitution d’un procès criminel de 1872 par des élèves de 4ème ce jour au tribunal d’Angers.

Publié

le

En 1872 Un homme Isidore Gauthier et une femme Marie Bruère sont condamnés à la peine capitale pour avoir assassiné l’époux Bruère, cordonnier-facteur de la commune de Broc, commune située au nord du Maine-et-Loire. Une reconstitution de ce procès par des élèves de 4ème sera proposée au Tribunal d’Angers ce vendredi 15 juin à 18 h.

En 1872 Un homme Isidore Gauthier et une femme Marie Bruère sont condamnés à la peine capitale pour avoir assassiné l’époux Bruère, cordonnier-facteur de la commune de Broc, commune située au nord du Maine-et-Loire. Une reconstitution de ce procès par des élèves de 4ème sera proposée au Tribunal d’Angers ce vendredi 15 juin à 18 h.

Les Archives départementales conservent le dossier complet d’instruction de l’affaire, comportant de très nombreux témoignages et interrogatoires ainsi que quelques pièces à conviction (lettre anonyme, lettres d’amour, croquis d’armes, autopsie, confrontation de témoins et accusés, etc.) dont le complément par les articles parus dans la presse locale permet d’avoir de très nombreux éléments historiques et juridiques sur la conduite d’une procédure criminelle au XIXe siècle.

« Notre projet au cours de cette année scolaire a été de reconstituer ce procès retentissant avec la classe de 4e B du collège François Villon des Ponts-de-Cé. Après la transcription des textes aux Archives départementales, les 28 élèves se sont appropriés le rôle de l’un des acteurs du procès : assassins, témoins, avocats, magistrats, etc. et ont adapté les textes de 1872 à une procédure d’assises actuelle. Puis, la comédienne Cécile Schletzer de la compagnie Spectabilis a aidé les élèves à jouer leur rôle et les a mis en scène. » indique Sylvain Lavergne, co-organisateur de ce projet

Les élèves auront le privilège vendredi 15 juin à 18 h de jouer ce procès devant leurs parents et les différents partenaires dans la solennelle salle de la cour d’appel du Tribunal d’Angers. Ce projet a été mené conjointement par le professeur d’Histoire-Géographie, Sylvain Lavergne, et celui de Français, Sylvia Gomes, et a reçu de soutien et l’aide des avocats du barreau d’Angers ainsi que de la Délégation Académique pour l’Éducation Artistique et Culturelle du Rectorat de Nantes.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

60 − = 50