Sante

Dans le Maine-et-Loire, le Secours Populaire donne accès aux soins aux personnes dans la précarité

Publié

le

Secours populaire
Conférence de presse du Secours populaire et de ses partenaires le lundi 17 juin

Face à l’aggravation de la pauvreté et des situations de précarité, le secours populaire agit dans le domaine de l’accès à la santé depuis plus de 6 mois avec une pluralité de partenaires pour la mise en place d’un « Relais-santé ».

Depuis quelque mois, grâce à l’arrivée de nouveaux bénévole et la prise de conscience de ce phénomène, a émergé une volonté d’action du Secours populaire. Ainsi un projet est né, avec l’objectif selon Stéphane Lepage (Secrétaire général de la fédération du Maine-et-Loire), « de réfléchir à comment accompagner des personnes en difficultés vers un mieux-être ».

Cette action du Secours populaire est pensée comme une passerelle entre des professionnels et des gens qui ne peuvent, ne veulent ou ne savent pas à quels soins ils ont accès. En 2018, le Baromètre IPSOS-SPF rapportait que dans les foyers dont les revenus étaient inférieurs à 1200€ par mois, 56% rencontraient des difficultés pour payer certains actes médicaux mal remboursés par la sécurité sociale. Constat alarmant : aujourd’hui un Français sur cinq retarde ses soins ou y renonce totalement.

Accompagner l’accès aux droits et aux soins

Ainsi, un réseau local s’est tissé avec des multiples acteurs de la santé. Le Secours populaire met en place un « Relais santé » afin d’apporter aux personnes en situation de précarité un accès aux soins, aux droits et une écoute optimale ainsi qu’un accompagnement renforcé. Des conventions ont été signées en 2018 avec la Caisse Primaire d’Assurance Maladie et avec L’UC-IRSA (Institut Inter-Régional pour la SAnté). Le projet reçoit le soutient des Conseils départementaux de l’Ordre des Médecins et celui des Infirmiers, ainsi que l’appui de structures comme Remmedia, l’IREPS et Cap Santé 49.

La Pass (Permanence d’Accès aux Soins de Santé) est une structure située au CHU qui offre un accès aux soins et un accompagnement aux personnes en difficultés. La PASS a notamment permis d’informer les bénévoles du Relais santé du Secours populaire. Diverses actions ont déjà été mises en œuvre. Des bénévoles professionnels de santé ont pu pendant 1 mois animer un atelier sur l’hygiène bucco-dentaire à destination des publics de l’antenne du Secours populaire d’Angers.

En plus d’une équipe de professionnels de la santé bénévoles qui assurent des permanences hebdomadaires, le Secours populaire a acquis une unité médicale mobile qui permet d’accueillir avec un maximum de confort et d’intimité les personnes qui en ont besoin.

Arthur Rochereau

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 6 =