Quinté. Le Grand National du Trot à Reims ce mercredi 19 juin 2019.

Le Grand National du Trot à Reims ce mercredi 19 juin 2019.

Direction Reims, ce mercredi 19 juin 2019 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, Le Grand National du Trot vont s’affronter 20 partants. La course sera disputée sur 2550 mètres, et dotée de 85 000€.

Dans cette épreuve, Easy des Racques (15) a été contraint de fournir un effort pour venir se placer, samedi dernier à Enghien. Comme on pouvait le craindre, il l’a payé pour finir et a abdiqué dès la sortie du dernier tournant. Dans cette étape, il devra rendre la distance. Il ne fera probablement que la ligne droite. Avec Eliséo, c’est le deuxième 5 ans et il mérite une note de méfiance.

Les confidences de Geny

Frédéric Prat: Eliséo (1) est venu au commandement quand la course s’est lancée, à Vichy. De plus, la distance était un peu longue. Il faut désormais que nous soyons moins offensif. Il est toujours aussi bien et le profil de Reims ne va pas le déranger. Bien engagé au premier poteau, il devrait prendre un accessit.

Romain Derieux: Alpha d’Azif (2) a voulu se précipiter lorsque son driver lui a baissé les oeillères, à La Capelle. C’est dommage car il aurait pu prétendre au premier accessit. Comme il est resté éloigné de la compétition pendant pas mal de temps, il est frais comme un gardon et courir de façon rapprochée ne sera pas un handicap. Il sera pieds nus, configuration dans laquelle il a déjà gagné. Il faut tenter quelque chose…

Mathieu Mottier: Delfino (3) a encore très bien tenu sa partie dernièrement à Vincennes et a fourni une excellente fin de course dans un bon lot. À Lyon-la-Soie, au mois d’avril, même s’il s’était montré fautif pour finir alors qu’il avait course gagné, il avait prouvé qu’il n’était pas dérangé par la corde à droite. Il est en forme et bien engagé. Il peut terminer dans les trois premiers.

Philippe Masschaele: Altius Fortis (4) est tombé sur un os à La Capelle mais sa prestation est vraiment bonne. Il était déferré pour cet engagement après plusieurs courses de remise en route. Il se présente de façon rapprochée mais ce n’est pas un souci. Il est meilleur corde à gauche mais il a déjà figuré à main droite. Comme il n’y a pas d’épouvantail, il me paraît compétitif pour une place.

Jean-Charles Piton: Brosses Troubadour (5) aligne les bonnes performances depuis plusieurs mois et a encore gagné plaisamment dernièrement à Meslay-du-Maine, une piste semblable à celle de Reims. Dans la foulée, il bénéficie d’un bel engagement au premier échelon, ce qui est primordial sur ce tracé. Il est capable d’aller devant comme d’attendre. Il est aussi bien avec ses fers. Une place est à sa portée.

Mathieu Mottier: Bamour (6) est vraiment un chic cheval. Il fait preuve d’une grande régularité. Après sa dernière deuxième place à Vincennes, nous avons volontairement attendu cette course favorable. Il est encore meilleur en province et il apprécie les tracés à main droite. Il sera cette fois déferré des quatre pieds. Même s’il n’est pas déclassé, il a sa place dans les cinq premiers.

Yves Dreux: Belle Louise Mabon (7) reste sur de bonnes courses. De condition, elle a gardé des ressources intactes. Personnellement, je suis convaincu qu’elle est encore plus à son affaire corde à droite. Partir devant à Reims est un avantage. En revanche, ce n’est pas une grande débouleuse. Elle sera déferrée des quatre pieds et sa place est dans le quinté.

Didier Brohier: Canular (8) n’était pas réglé pour ce genre d’épreuves à Solvalla. Il a repris de la fraîcheur depuis et sa forme ne fait aucun doute. En prenant la troisième place de l’étape de Beaumont-de-Lomagne, il a prouvé qu’il était aussi à l’aise à gauche qu’à droite. Il va se plaire à Reims, Franck Nivard le connaît bien et je vais le déferrer des quatre pieds. Tout est ok.

Gilles Lefebvre: Amour Orageux (9) était braqué et visiblement pas dans un jour faste à Vitré. La fois précédente à Vincennes, il avait bien couru. Mais je ne le sens pas au mieux de sa forme actuellement. A l’entraînement, il n’a pas son mordant habituel même s’il n’est pas démonstratif. Il restera ferré mais avec des alus de 40 grammes ; il a souvent réussi dans cette configuration. Il faut voir…

François Lemoine: Comte du Vivier (10) ne doit pas être condamné sur sa dernière sortie à Niort où ça s’est vraiment mal passé. Mercredi, le fait de retrouver une piste en sable ne devrait pas lui déplaire. Il dispose aussi d’un engagement favorable, je l’avoue, et sera muni de petits fers collés. En revanche, cette étape ne constitue pas un objectif. Il n’est pas spécialement affûté. On verra bien…

Jean-Michel Bazire: Dayana Berry (11) ne reste que sur des bonnes sorties à Vincennes. Récemment, elle courait très bien face à une bonne opposition. Elle s’est peu présentée sur des parcours à main droite mais cela ne va pas poser de problème. Pour ce bel engagement en tête, elle sera munie d’oeillères fermées. Elle détient une première chance. Calaska de Guez (12) est vraiment au top actuellement comme en témoigne son facile succès dans l’étape du GNT à Laval, après avoir du faire plusieurs relais. Il n’est jamais facile de rendre la distance sur cette piste mais sait-on jamais… Sur un malentendu, elle peut gagner même si je lui préfère mon autre représentante.

David Thomain: Chablis d’Herfraie (13) est revenu prendre une encourageante septième place, non loin des premiers, dernièrement, après un départ au galop. Même s’il reste encore délicat, il semble s’amender à l’attelage. Ce n’est jamais facile de rendre la distance sur cette piste mais il est meilleur droitier que gaucher. Je le crois capable de revenir accrocher une place.

Arnaud Desmottes: Baladin Hongrois (14) a joué de malchance dernièrement à Vincennes où il s’est montré fautif lorsqu’il a fallu accélérer dans le dernier tournant après avoir reculé derrière un rival fatigué. Il me paraît toujours aussi bien à l’entraînement. Je retente l’aventure à main droite mais il va perdre du temps dans les tournants. J’espère le voir accrocher une place. Je ne serais pas allé uniquement pour lui à Reims.

Pierre Coignard: Al Capone Jet (16) a plusieurs parcours de remise en route. Lors de son retour monté, il a pris un coup de tampon en bas de la descente. Dommage car il aurait pu être troisième. Ce n’est pas facile aux vingt-cinq mètres, avec des sujets comme Dayana Berry et Belle Louise Mabon en tête mais il a 9 ans et il faut courir. Certes, il reste délicat mais sur sa vraie valeur, il peut s’immiscer en bout de combinaison.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook La nouvelle applicationBar mobile quinté est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Une synthèse: 11-8-3-7-6-12-5-15 La synthèse de la presse: 11 – 7 – 12 – 8 – 3 – 1 – 5 – 6

L’arrivée: 3-12-7-6-13

RTL : 12-11-8-7-3-6-5-1
Europe 1 : 11-3-8-7-12-14-10-6
Le Parisien : 11-3-7-8-4-6-12-5
Ouest France: 12-7-11-3-8-1-6-2
Sud Ouest : 7-3-6-8-2-11-12-5
Tropiques FM: 11-3-8-12-6-5-7-2
Paris Turf :11-3-8-12-7-6-2-5

Publié le 17/06/2019

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Tags:
Catégories:
Hippisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 75 = 85