Culture

Le grand homme de médias, Pierre LESCURE, nommé président du jury du Festival d’Anjou 2018

Publié

le

Crédit MB – Le jury professionnel et étudiant du festival d’Anjou présidé par Pierre LESCURE (au milieu).

Nicolas Briançon, le directeur artistique du Festival d’Anjou, a présenté ce mardi les deux jurys qui ont été choisis pour observer le Festival d’Anjou, c’est Pierre LESCURE qui présidera le jury des professionnels. 

Si le Festival d’Anjou n’est plus composé uniquement de grandes stars dans sa programmation comme ce fut le cas il y a quelques années, le jury des professionnels, quant à lui, réunit cette année des personnalité influentes du spectacle, de la culture et des médias, incarné par la personnalité marquante de ce jury, le président du Festival de Cannes depuis 2014, Pierre LESCURE. Le grand homme de médias va présider le jury du Festival d’Anjou cette année. Nicolas Briançon a pris le soin de prévoir un jury très homogène, avec des personnalités médiatiques connues, et des personnalités du monde du spectacle moins connues du grand public.

« C’était une évidence d’accepter lorsque Nicolas Briançon a fait appel à moi » (Pierre LESCURE)

Le directeur artistique du Festival d’Anjou, N.Briançon a déjà frappé un grand coup en invitant Pierre LESCURE en tant que président du jury 2018. L’une des personnalités les plus influentes du monde médiatique et journalistique officiera aux côtés de Léonore CONFINO, actrice et auteur de théâtre franco-suisse, de Marianne CALLEBOUT, directrice du festival « des mots et des étoiles » à Marseille, de Julia MOLKHOU, actrice et chroniqueuse dans l’émission de William LEYMERGIE sur C8. Absent ce mardi à cause d’un tournage, l’acteur français Jérôme KIRCHER sera aussi de la partie.

« Le Festival prend de plus en plus d’importance » remarque Nicolas Briançon, « nous avons réussi à amener le public vers d’autres formes de théâtre » précise celui-ci. « Cette année j’ai un jury dingue ! » se réjouit le directeur artistique, « Pierre (Lescure) a un regard tellement aimant sur le théâtre ».

Pierre LESCURE rend la pareille à son ami, admiratif du travail effectué par Nicolas Briançon, il se dit « heureux » de présider ce festival d’Anjou, « c’était une évidence d’accepter lorsque Nicolas a fait appel à moi » estime l’ancien de Canal+. « La composition du jury ne peut que me plaire » se réjouit Pierre LESCURE, les autres membres abondent d’ailleurs totalement dans son sens, notamment par l’importance du côté éclectique et très varié de ce jury. « J’ai la chance de découvrir des œuvres que je n’ai pas vu à Paris, de découvrir des personnes, et des femmes en particulier qui dirigent des théâtres, des festivals » ajoute Julia MOLKHOU.

L’une des grandes fiertés de Nicolas Briançon cette année réside aussi dans l’apport de mécènes pour financer le festival. « C’est génial que l’univers du spectacle puisse vivre grâce à des mécènes » estime ce dernier. En effet, deux mécènes du festival étaient présents ce mardi pour cette présentation, dont Hervé FILLON, directeur général de Strego dans l’Anjou, qui se dit fier « d’associer l’image de notre entreprise avec celle du festival d’Anjou ».

« Le théâtre est une passion profonde » (Alice, jury étudiant)

Nicolas Briançon a aussi dévoilé son jury étudiant, composé de Bastien, bientôt diplômé et d’Alice, du haut de ses 16 printemps, cette passionnée de théâtre et de scène estime que cela « va être une immense expérience, et une grande chance ». Nous trouvons aussi Albane, étudiante en droit à Paris, qui a été très motivée par le projet avec cette envie de « mettre un pied dans le théâtre pour voir à quoi cela ressemble de l’intérieur », même son de cloche pour Juliette, étudiante à l’Université Catholique de l’Ouest à Angers, le « théâtre m’a toujours attiré et j’ai hâte » précise la jeune membre du jury.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

58 + = 62