Angers

Droit au logement interpelle le maire d’Angers

Publié

le

L’association Droit au logement à Angers interpelle le Maire par le biais d’une lettre ouverte, il s’agit de demander à la municipalité d’interdire aux fournisseurs de gaz, d’eau et d’électricité, de couper l’alimentation en cas d’impayés dus à la précarité.

« Lettre ouverte à Monsieur le Maire et aux adjoint(e)s

Monsieur le Maire

Voilà déjà plusieurs courriers que nous vous adressons et qui restent lettres mortes. Aussi il nous paraît nécessaire de vous demander des réponses claires devant vos électeurs, puisque vous ne souhaitez pas nous répondre aux questions qui les concernent.

Le DAL (Droit Au Logement) vous avait interpellé sur des sujets qui préoccupent les Angevins : le logement, bien entendu, et la politique de la Ville face à la cherté des loyers.

Un sujet doit être débattu : les P.R.U (Plain de Rénovation Urbain). Il est évident que l’amélioration de l’habitat est à nos yeux, comme aux yeux de beaucoup, une affaire importante. Mais de suite une question essentielle et existentielle nous vient à l’esprit : « A quel prix ? ». Nous pensons particulièrement aux plus précaires. Les prix des loyers seront-ils au même coût ? Les logements resteront-ils accessible sur Angers aux plus défavorisés ? (une meilleure isolation thermique ne doit pas servir de prétexte à une augmentation des loyers). Autant de questions qui pour l’instant sont restées sans réel débat dans notre cité.

Nous vous demandions dans nos courriers de prendre un arrêté anti-coupure (ceci étant des compétences du Maire) concernant les fluides (eau, gaz, électricité). En effet certains maires se sont clairement positionnés sur ce sujet. Aucune coupure ne peut avoir lieu sans que les services sociaux des communes ne soient avertis. Quand est-il sur Angers ?

Mieux vivre ensemble ne signifie pas, pour nous, d’exclure les moins favorisés ! La question du logement préoccupe beaucoup d’Angevins. La crise économique a lourdement frappé le Maine et Loire, Angers en particulier. Vous dites, vous-même, que 80% de la population pourrait prétendre à un logement social ! C’est bien de le constater, mais encore faudrait-il que la politique de la ville apporte des solutions !

Nous escomptons une réponse de votre part devant la population. Une réponse claire et écrite il va s’en dire. Nous ne relatons ici que ce que nous vivons chaque jour sur le terrain.

Merci de votre réponse

Pour le DAL49 : Le Porte-parole Claude Charrier »

 

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 68 = 77