Environnement

La ville de Trélazé porte un point d’honneur sur le développement durable et la qualité environnementale

Publié

le

Loïc Tardif, responsable des espaces verts, Cendrine Déverre, nouvelle adjointe au maire et Marc Goua, maire de Trélazé, ont expliqué les différents projets écologiques de la ville (de gauche à droite).

Durant une rencontre avec la presse ce mardi 23 juin, Marc Goua, maire de Trélazé a tenu à rappeler la priorité de la ville de s’inscrire dans une logique de développement durable. Cendrine Déverre, nouvelle adjointe à la qualité environnementale travaillera de pair avec les services des espaces verts pour mener à bien les différents projets futurs et en cours.

Alors qu’il a été réélu lors du premier tour des élections municipales, Marc Goua, maire de Trélazé, souhaitait insister sur la volonté de la ville d’offrir une meilleure qualité et un meilleur cadre de vie au fil des ans aux Trélazéens. Lors de la présentation de sa nouvelle liste, un nouveau poste d’adjoint au développement durable et à la qualité environnementale a été annoncé.

Ce mardi 23 juin, Cendrine Déverre (détentrice de cette nouvelle fonction), Marc Goua et Loïc Tardif, responsable des espaces verts, étaient présents pour expliquer leurs ambitions écologiques des années à venir. « C’est important de préciser que nous n’avons pas créé ce poste sous un effet de mode. Cela fait 10 ans que des actions sont mises en place pour protéger, préserver la nature, la faune, la flore et favoriser un environnement propice au bien-être des habitants » rappelle Marc Goua.

Ainsi, plusieurs points et idées ont été soulignés lors de la rencontre, toujours dans l’optique d’associer végétal et urbanisme. Par exemple, au terme de son aménagement, le nouveau quartier de la Quantinière sera doté de plus de 60 000 végétaux dont 1000 arbres plantés. Au total, près de 13 000 arbres seront visibles dans toute la ville dans les années à venir.

Créer des micro-forêts

Si ce chiffre est aussi important, c’est notamment grâce à l’idée de construire deux micro-forêts d’ici automne 2020, rue des Acacias et rue de la Gare. Cette expérience, basée sur la méthode Miyawaki sera dirigée par Loïc Tardif et visera à favoriser la biodiversité de manière exponentielle et procurer un meilleur cadre de vie de part le rôle de régulateur des arbres. « C’est une plantation d’arbres en jeunes plants avec une très forte concentration, soit 6 ou 7 plants par m2. Le principe est d’accentuer le lien entre les arbres et favoriser la diversité à l’intérieur » explique le responsable des espaces verts de la ville, travaillant en collaboration avec Cendrine Déverre.

Des écoles partenaires pour éduquer à l’écologie

La ville s’associe également avec les écoles, afin d’apprendre aux élèves les sciences de la terre. Ce partenariat est notamment possible grâce à la mise en place d’un jardin partagé au centre social Jean-Gueguen, initialement prévu fin mars. Tout au long de l’année, le lieu fut un support pour les écoles et servait d’outil pédagogique. En plus de cette fonction, « c’est un projet de convivialité qui amène les habitants à se rencontrer autour de la thématique du jardin mais aussi à les sensibiliser autour de thématique larges » rajoute Cendrine Déverre. Actuellement, la nouvelle élue espère une réouverture de l’espace pour juillet.

En conclusion, le maire a évoqué l’éventuelle installation de caméras de surveillance dans différents endroits de la commune, en raison du nombre importants de déchets retrouvés dans les rues et ramassés par la voirie. En cas de délit, des amendes pourront être adressées aux personnes concernées.

Un premier rendez-vous le 22 juillet

Dans un mois, Trélazé aura une première réponse à toutes ces initiatives et mesures, puisqu’un juré viendra noter la ville sur sa verdure et ses espaces verts. La ville mettra donc en jeu sa note de 4 fleurs (note maximale), détenue depuis de longues années.

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

68 − = 63