Technologie

Maine-et-Loire. Première installation de prises et commercialisation de la Fibre à Brissac en septembre.

Publié

le

 Hugues Wallet, directeur d’Anjou fibre et  Philippe Chalopin, président du syndicat Anjou Numérique
Hugues Wallet, directeur d’Anjou fibre et Philippe Chalopin, président du syndicat Anjou Numérique

Les installations des câbles optiques se poursuivent dans le Maine-et-Loire. À la rentrée, les particuliers et les professionnels de la commune de Brissac-Quincé pourront accéder à la fibre. En 2022, l’ensemble du département sera éligible.

Demain mercredi 26 Juin à 19h30 sera organisée une réunion publique à Brissac-Quincé pour informer les habitants de l’arrivée de la fibre sur le territoire. 700 prises seront installées et leur commercialisation sera effective début septembre. D’ici là, du 1er au 31 juillet, une première phase de tests sera lancée auprès d’un échantillon de plusieurs foyers brissacois.

Hugues Wallet, directeur d’Anjou fibre annonce que 27 des 52 nœuds de raccordement optique (hébergeurs des différents opérateurs) ont été installés pour le moment. À terme, en 2022 l’Anjou sera connecté à la fibre optique, ce qui permettra un débit internet beaucoup plus rapide qu’il ne l’est aujourd’hui sur certaines portions du département. À cette date, ce seront 226 000 foyers qui pourront bénéficier de l’internet à très haut débit (hors les agglomérations d’Angers, Saumur et Cholet).

Une filière porteuse pour l’emploi

Ce projet requiert de nombreux travaux et le coût total de déploiement numérique est de 324 millions d’euros. Afin assurer l’installation du réseau dans le département, Anjou fibre accompagne des projets d’insertion-formation. Pour ce faire, 3 centres de formations ont été installés à Baugé-en-Anjou, Segré et Doué-la-Fontaine. 160 emplois pourraient être créés et sur les 83 personnes sont déjà passées par ces centres, destinés à des publics en difficultés et bénéficiaires du RSA.

La réponse à un besoin très fort

Selon Philippe Chalopin, président du syndicat Anjou Numérique, ce déploiement de la fibre « répond à une attente de plus en plus forte ; la fracture numérique est vécue au quotidien dans certains territoires ». Le réseau qui va être installé va permettre de remplacer l’ancien réseau en cuivre qui datait des années 70 et qui était surtout destiné pour le téléphone. Avec la numérisation croissante des plateformes de l’État, l’accès de l’ensemble de la population à une connexion décente devient un enjeu essentiel, une réponse à la fracture numérique qui divise nos territoires.

Arthur Rochereau

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 1 =