Terra Botanica

Canicule. Terra Botanica rafraîchit ses visiteurs et prend soin de ses végétaux !

Publié

le

Terra Botanica rafraîchit ses visiteurs et prend soin de ses végétaux !

Terra Botanica à Angers n’aime pas la canicule, comme tous les sites de visites en extérieur. Mais ce parc entièrement consacré au végétal bénéficie malgré tout de nombreux atouts pour accueillir et rafraichir ses visiteurs. Au cœur de la chaleur les équipes de paysagistes sont également mobilisées pour protéger les 500 000 végétaux venus des 5 continents.

Grace à sa végétation très dense et ses quelques 500 000 végétaux venus des 5 continents, le parc du végétal constitue un véritable îlot de fraicheur à moins de 3 km du centre-ville d’Angers. Pour Denis Griffon, directeur de Terra Botanica, « Depuis quelques années, la nature se rappelle au bon souvenir de l’homme. Et durant ces fortes chaleurs, la végétation constitue un régulateur naturel de température, d’hygrométrie, tout en protégeant l’homme des rayons du soleil. J’aime rappeler que le paysan d’autrefois faisait sa sieste l’été, sous les arbres de ses champs. Désormais, plus d’arbres, plus de sieste. Si la canicule n’est évidemment pas la bienvenue, nous ne pouvons y échapper et c’est une nouvelle preuve qu’il faut veiller à conserver nos arbres et nos végétaux, ce sont nos meilleurs amis, bien au-delà des climatiseurs qui continuent eux de réchauffer l’atmosphère. Terra Botanica est comme tous les parcs, idéal pour comprendre cela. Sa végétation qui, dans cette période de fortes chaleurs, permet de conserver une température plus fraîche qu’à l’extérieur du parc montre à quel point elle nous est indispensable. C’est aussi ce que nous transmettons aux enfants, les bienfaits des végétaux qui nous entourent. »

Un dispositif de brumisation important permet aux visiteurs de se rafraichir

Par ailleurs et au-delà de ses végétaux, le parc dispose d’un important réseau d’eau et de jeux où l’on retrouve l’eau, qui en permanence permet aux visiteurs de se rafraichir, dans un frais nuage de brume ou sous une douche improvisée ! Pour compléter ces dispositifs, des animateurs sont là, proches des visiteurs, parfois même prêts à asperger d’eau, à l’aide d’un gros pulvérisateur, les personnes en manque de fraicheur. Enfin, l’accueil et l’écoute des visiteurs seront aussi renforcés pour les prévenir et les orienter dans les lieux les plus frais du parc.

Le paillage et l’arrosage intégré, sont les meilleures armes contre l’évaporation et l’assèchement des végétaux

Depuis des années, Terra Botanica a développé des techniques pour économiser l’eau et limiter l’arrosage, notamment grâce au paillage et à l’intégration dans les sols de l’apport en eau des végétaux. Comme le précise Dominique Lamy, responsable paysage du parc, « ce sont 10 cm de paillage qui sont installés sur chaque massif. On y trouve de la fibre de peuplier ou du BRF (Bois Ramifié Fragmenté). Cette couche de protection, qui a reçu la semaine dernière de bonnes pluies va donc conserver une certaine humidité dans les sols. De plus, nous développons l’arrosage intégré, ce qui permet d’inciter nos plantes, désormais bien installées, à aller puiser l’eau assez loin dans le sol. L’économie et la bonne gestion de l’eau sont une priorité pour nous. »

Terra Botanica : une dixième saison pleine de nouveautés…

Pour sa 10ème saison, l’unique parc à thème dédié au végétal en Europe continue de se renouveler. Parmi les nouveautés 2019 : un petit train du végétal, un espace entièrement repensé pour une immersion totale au cœur de mille et une fleurs, un nouvel espace de restauration, un mammouth végétalisé de 4 mètres de haut, de nouveaux jeux d’eau pour les petits sans oublier des dizaines de milliers de nouvelles fleurs !

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. chris

    5 juillet 2019 at 7 h 39 min

    monsieur béchu devrait donc aller faire un tour dans son parc lui qui coupe tout les arbres en plantant de temps en temps quelque brindille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 3 =