L’agglomération angevine, place forte régionale de l’apprentissage.

Credit - Region Pays de Loire

Credit – Region Pays de Loire

En compagnie de la Franche-Compté, du Poitou-Charentes et de l’Alsace, les Pays-de-la-Loire sont l’une des quatre régions phares en terme d’apprentissage avec 7% des apprentis français. A l’intérieur de la région, l’agglomération angevine est tout simplement l’une des deux places fortes avec 18% des apprentis de la région.

Les dernières études INSEE, notamment sur le chômage et la pauvreté (voir nos éditions précédentes) avaient plutôt tendance à accabler notre ville, en retard sur le département et sur la région. Cette fois-ci, c’est une tout autre histoire. L’agglomération angevine concentre en effet la majorité des apprentis du Maine-et-Loire et se place donc comme le deuxième foyer d’apprentissage régional derrière l’agglomération nantaise.

Plus de 29 000 apprentis soit 1,8% de la population active de la région, l’apprentissage dans les Pays-de-La-Loire concerne 4,6% des jeunes, soit 1,3 points de plus que la France métropolitaine. La région y consacre ainsi un budget annuel de 148 millions d’euros et 42 nouvelles formations vont ouvrir d’ici la rentrée 2014.

A l’intérieur, deux départements se dégagent, la Loire-Atlantique, qui forme trois quarts des apprentis de la région (dont 26% dans l’agglomération nantaise, premier foyer d’apprentissage régional) et les Pays-de-la-Loire, qui forment environ un quart des apprentis de la région avec, donc, une agglomération angevine qui culmine à 18%.

Des chiffres encourageants lorsque dans la même étude, les analystes de l’INSEE révèlent que 70% des apprentis trouvent un emploi avant les sept mois suivant la fin de leur apprentissage. Une solution dans cette période où le chômage ne cesse d’augmenter ?

Quentin Pasquiou

Publié le 29/06/2014

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

36 + = 46

titre
titre