Sante

Coronavirus. Pas de nouveau décès en 4 jours dans le Maine-et-Loire

Publié

le

DR –

Dans son communiqué du jour concernant la pandémie de COVID-19, l’ARS Pays de la Loire vient d’annoncer 467 décès à l’hôpital à ce jour dans la région. Pas de nouveau décès dans le Maine-et-Loire et 591 retours à domicile dans notre département à ce jour.

Dans la région, l’ARS annonce 7993 passages aux urgences pour suspicion de COVID-19, soit un taux de passage de 0.8% dans les hôpitaux de la région dans la région. Depuis le déconfinement, 337 nouveaux cas confirmés (+13 par rapport à vendredi) par diagnostic biologique dans le Maine-et-Loire , 1 personne en service de réanimation dans les hôpitaux du département (+0) et 58 personnes hospitalisées en Anjou (+1 par rapport à vendredi). On compte à ce jour 141 décès dans le Maine-et-Loire « A l’heure où la région se déconfine la circulation du virus a été fortement réduite. » indique l’ARS dans sa note quotidienne.

Au 29 juin, 76 179 tests ont été réalisés en Pays de la Loire dont 1 159 sont positifs. Le taux de tests positifs sur les 7 derniers jours est de 0,96 pour 100 tests (base de données SI DEP)
Nombre de sujets contacts au 29 juin : 5 011

« Les données dans le Maine et Loire ne sont pas en lien avec des nouveaux cas positifs mais à une intégration ces derniers jours dans le SI DEP, de patients déjà connus et positifs et suivis dans le cadre d’un protocole de recherche. Le taux d’incidence étant sur 7 jours glissants, ce taux important va perdurer quelques jours encore » indique l’ARS concernant le taux d’incidence dans le département et le nombre de cas confirmés, particulièrement pour le week-end dernier.

Surveillance en Etablissements Médico-Sociaux dont EHPAD dans la région: 489 signalements (353 EHPAD et 136 autres EMS), 2 084 résidents Covid (possibles et confirmés), 1 351 professionnels Covid (possibles et confirmés), 312 résidents décédés (dont 236 en EHPAD et 76 en ES) dont 84 dans le Maine-et-Loire ’« Toutes les mesures ont été prises pour garantir la santé et la sécurité des patients et du personnel » précise Jean-Jacques COIPLET, Directeur général de l’ARS Pays de la Loire.

« Nous venons de franchir le seuil du premier mois après la mise en œuvre d’un dé confinement prudent et progressif. La vie économique et sociale reprend. Chacun/e souhaite légitimement reprendre les interactions sociales ancrées dans notre culture et nos modes de vie. Mais après l’épreuve collectivement traversée nous devons être également bien conscient que tout doit être fait pour ne pas laisser l’épidémie reprendre le contrôle de nos vies. La réponse est simple. Il s’agit de garder l’épidémie sous contrôle. Mais sa mise en œuvre est extraordinairement complexe. Il nous faut apprécier quelles sont les perspectives d’évolution de l’épidémie. Et nous assurer en permanence que nous la maîtrisons ». indique le Dr pierre Blaise de l’ARS dans sa dernière analyse

Selon une étude menée par l’Université de Rennes, une modélisation prévoyait au 12 Avril que le non-confinement en Pays de la Loire aurait provoqué le décès de 7244 personnes contre 467 personnes actuellement.

Job d’été : ouverture d’une plateforme d’emplois dédiés aux étudiants en santé
L’Agence Régionale de Santé a ouvert le 2 juin une plateforme d’emplois saisonniers dédiés aux étudiants. Conçue en partenariat avec les Universités, les instituts de formation, les employeurs et les étudiants, cette plateforme permet de réunir sur un même espace l’offre et la demande en mettant en relation les étudiants et les structures de santé. Plus d’informations : https://bit.ly/308IIHS