Environnement

Restrictions d’eau dans le Maine-et-Loire, on vous explique la situation

Publié

le

Depuis ce mercredi 1er juillet, la préfecture du Maine-et-Loire fait le point sur les restrictions d’eau dans le département. Pour le moment, 4 cours d’eau sont en vigilance, 2 sont en alerte et 1 en alerte renforcée. 

La préfecture du Maine-et-Loire a fait le point sur les restrictions d’eau, ce lundi 1er juillet. Pour le moment, il y a 1 cours d’eau en alerte renforcée, il s’agit du Thau entre Montjean-sur-Loire et Saint-Florent-le-Vieil. L’usage agricole est donc interdit sauf en techniques économes et pour les cultures sensibles. Dans le cadre de l’usage professionnel, l’objectif est de réduire de 20 % du volume pour les process de production nécessaire à l’activité exercée, une interdiction de l’usage de l’eau non strictement nécessaire au process de production ou à l’activité exercée, une interdiction des arrosages des parcours de golf, une interdiction du remplissage des plans d’eau (sauf pour les piscicultures), et une interdiction pour les stations de lavage de véhicule sauf en circuit fermé. Pour les usages des particuliers et des collectivités, l’arrosage des espaces verts, des massifs de fleurs et des terrains de sport sont interdits ainsi que le remplissage des piscines, le nettoyage des véhicules, façades, voiries, également l’alimentation des fontaines hors circuit fermé. L’arrosage des potagers des particuliers est interdit de 8h à 20h.

Deux cours d’eau en alerte

La Romme, entre Bécon-les-Granits et Saint-Georges-sur-Loire, ainsi que le Couasnon, entre Beaufort-en-Vallée et Lasse, sont placés en alerte, cela signifie qu’il est interdit d’irriguer de 10h à 20h, sauf en techniques économes et pour les cultures sensibles pour l’usage agricole. L’usage professionnel requiert l’autolimitation pour les stations de lavage et pour les process de production nécessaire à l’activité exercée, une interdiction entre 8h et 20h pour l’usage de l’eau non strictement nécessaire au process de production ou à l’activité exercée, ainsi que l’arrosage des parcours de golf et le remplissage des plans d’eau (sauf pour les piscicultures). Pour les usages des particuliers, il est interdit d’effectuer le remplissage des piscines, le nettoyage des véhicules, des façades et une interdiction de 8h à 20h pour l’arrosage des espaces verts, la préfecture requiert également l’autolimitation des prélèvements pour les potagers. Dans le cas des usages publics, l’interdiction du remplissage des piscines, du nettoyage des voiries, de l’alimentation des fontaines hors circuit fermé est nécessaire ainsi que l’interdiction de 8h à 20h de l’arrosage des espaces verts, terrains de sports et des massifs de fleurs.

Quatre cours d’eau en vigilance

La préfecture a mis en vigilance le Lathan, le Layon, la Divatte et la Mayenne. Cela requiert une autolimitation de le prélèvement et l’usage de l’eau dans tous les domaines.