Citoyenneté

Le secours populaire à la recherche de 50 bénévoles dans le Maine-et-Loire

Publié

le

Stéphane Lepage (quatrième en partant de la gauche) accompagné des élus du bureau départemental et de bénévoles du Secours Populaire.

En raison de la crise sanitaire, le Secours Populaire du Maine-et-Loire a vu le nombre de personnes nécessitant son aide augmenter fortement. Face à ce constat, l’association appréhende un été intense, d’autant plus compliqué avec le départ en vacances de nombreux bénévoles. Elle est donc à la recherche de 50 nouveaux bénévoles sur le département.

Une crise sociale importante pour les associations

Devant l’ampleur de la crise sanitaire, le Secours Populaire du Maine-et-Loire avait lancé au début du confinement, un appel aux bénévoles pour les aider à affronter cette période. Avec plus de 300 personnes volontaires, l’association a réussi à tenir, aussi bien physiquement que moralement, et a pu continuer à proposer de l’aide alimentaire aux personnes dans le besoin : « On a créé des nouvelles formes de solidarités avec de nouvelles personnes touchées mais aussi des collaborations multiples […] Grâce à cet élan de solidarité, nous avons pu déployer toutes ces nouveautés et tenir. L’apport de nouveaux bénévoles a permis de maintenir cet état d’esprit » témoigne Stéphane Lepage, secrétaire départemental.

Pourtant, le Secours Populaire redoute les prochains mois de juillet et d’août, période toujours difficile, mais s’annonçant encore plus délicate cette année : « C’est une période de vacances, qui s’ajoute au déconfinement. On va donc avoir le départ en vacances de certains de nos bénévoles plus la reprise d’activité de ceux qui l’étaient durant le confinement. Malgré tout, on a décidé de maintenir cette solidarité dans toutes nos structures tout l’été » raconte-t-il.

Une cinquantaine de bénévoles espérés

Par conséquent, l’association lance un nouvel appel à une cinquantaine de bénévoles dans tout le département pour pouvoir maintenir son rôle tout l’été. « Cela peut-être du bénévolat ponctuel, pour quelques semaines, ou pour tout l’été. Tout le monde peut y trouver sa place » précise le responsable de l’association. Bien que tous les rôles soient accessibles, l’équipe du Secours Populaire espère trouver notamment des chauffeurs, essentiels la journée pour aller récupérer les denrées alimentaires sur tout le territoire. « Actuellement, une équipe de 20 bénévoles se relaie du lundi au vendredi, de 7h à 14h tous les jours dans notre plate-forme de collectage à Angers. Elle permet à chaque structure du département d’être approvisionnée en nourriture » rappelle Stéphane Lepage.

Relever le défi de l’été 

Le défi estival s’annonce donc nouveau et inhabituel, avec environ 60% de demandeurs en plus par rapport aux autres années, d’où la nécessité d’avoir plus de personnel. Depuis quelques semaines, ce taux a tendance à stagner, mais reste à un niveau élevé. « C’était un choix compliqué à prendre que de maintenir mais on ne baissera pas les bras et on continuera malgré tout cet été » explique-t-il.

Heureusement, le Secours Populaire peut se réjouir d’avoir une garantie financière et alimentaire sur les deux prochains mois, grâce aux nombreux dons de particuliers, mais aussi d’institutions publiques et privés. « Normalement, on a des quantités suffisantes pour tenir deux mois, mais on est en permanence en recherche de produits, notamment pour préparer la rentrée où l’on s’attend à une demande encore plus forte » continue le responsable « Nous ne sommes pas à l’abri d’un retour du virus, il faut rester vigilant, et procéder progressivement. »

Ainsi, les portes sont grandes ouvertes pour tous les intéressés de 18 ans minimums, qui peuvent contacter le siège départemental par téléphone au 02 41 88 58 13 ou par mail : contact@spf49.org.