Sante

Près de 300 personnes devant la préfecture d’Angers pour le personnel de la santé

Publié

le

Crédit : Jimmy Joubert / Angers

L’intersyndicale de la santé, CFTC, CFDT, CGT, FO et Sud s’était donné rendez-vous à 11h devant la préfecture du Maine-et-Loire à Angers. La manifestation a rassemblé près de 300 personnes du personnel soignant. 

L’intersyndical de la santé, CFTC, CFDT, CGT, FO et Sud ont rassemblé près de 300 personnes du milieu de la santé devant la préfecture du Maine-et-Loire. Une délégation a pu rencontrer le préfet du département, René Bidal, et la directrice départementale de l’ARS, Isabelle Monnier. L’intersyndicale réclame des moyens et 300 € pour tous (en terme d’augmentation) avec un dégel du point d’indice, geler depuis 10 ans. 

Un geste symbolique

C’est une action symbolique qui a été réalisée avec des « fausses médailles jeter à la poubelle » explique Benjamin Létang, infirmier au Césame et secrétaire de la CGT santé 49. Le tout, devant la préfecture du Maine-et-Loire, qui représente l’Etat dans les départements. La délégation, qui a rencontré le préfet et la directrice départemental de l’ARS, a fait remonter les revendications des manifestants. Le préfet a assuré « faire remonter les informations auprès de l’Etat« , mais Olivier Véran devrait rendre les conclusions du ségur de la santé demain. Concernant la reconnaissance en maladie professionnelle du Covid-19, l’intersyndical aimerait la reconnaissance totale et non pour les formes sévère. 

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 6 = 1