Angers

Ouvertures dominicales exceptionnelles en Maine-et-Loire : la CFDT dénonce une mauvaise solution

Publié

le

Ouvertures dominicales exceptionnelles en Maine-et-Loire : la CFDT dénonce une mauvaise solution (DR)

Le Préfet de Maine et Loire vient d’annoncer ce jour vouloir prendre un arrêté départemental autorisant les entreprises à ouvrir les dimanches 5, 12 et 19 juillet (excepté quelques communes).

Ce vendredi 3 juillet 2020, la CFDT a publié un communiqué concernant la décision du Préfet de Maine-et-Loire concernant les ouvertures dominicales exceptionnelles. « La CFDT est bien consciente des problèmes économiques rencontrées par les commerces non-alimentaires engendrés par la crise sanitaire. Elle accompagne actuellement des salariés et des équipes syndicales CFDT pour faire face à ces problèmes et pour trouver des solutions afin de maintenir l’emploi. »  » Pour autant, la CFDT considère qu’ouvrir ces dimanches aura des inévitablement des conséquences sociales, sans pour autant que cette solution ne règle, ne serait-ce qu’en partie, les problématiques économiques des entreprises. »

La CFDT voit ici une « non prise en compte » des impacrts sur la vie familiale, d’une telle décision. Selon le syndicat, aucune solution n’a non plus été proposée por les gardes d’enfants ou les transports collectifs ces dimanches. 

« Une décision qui relève donc d’avantage d’une pression de certains patrons plutôt que d’une solution réfléchie, concertée et recherchant le résultat. A nouveau sur un problème qui revient si souvent, le Préfet de Maine-et-Loire – à la différence de son voisin de Loire Atlantique, préfère prendre des mesures seules et dans l’urgence plutôt que de les anticiper et organiser le dialogue entre représentants des entreprises et représentants des salariés. »

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

50 − 45 =