Angers

Angers. La morosité de l’immobilier n’empêche pas l’engouement des résidences « Haut de Gamme »

Publié

le

Les chiffres le prouvent, le secteur de l’immobilier neuf est en recul depuis maintenant plusieurs mois. Malgré ce contexte difficile, les résidences "Haut de Gamme" tirent leur épingle du jeu en répondant à un besoin réel du marché.

Les chiffres le prouvent, le secteur de l’immobilier neuf est en recul depuis maintenant plusieurs mois. Malgré ce contexte difficile, les résidences « Haut de Gamme » tirent leur épingle du jeu en répondant à un besoin réel du marché.

Les marchés du logement ont perdu leurs repères, ils sont déboussolés. Le neuf a atteint le point d’alerte sur les conséquences du manque de construction pour la croissance et pour l’emploi. L’ancien en profite un peu mais sans dynamisme ni conviction. Malgré ce contexte difficile, les résidences « Haut de Gamme » à Angers tirent leur épingle du jeu.

Dans un climat économique difficile (croissance atone, chômage au-dessus de 10%, pouvoir d’achat et dépenses de consommation en baisse), l’indicateur de confiance des ménages se redresse d’un point mais reste très en-dessous de son niveau moyen sur longue période.Le manque de logements ne fait que s’accroître particulièrement en Pays de la Loire (-13,8%) région dynamique sur le plan de l’emploi et de la démographie, indique La FNAIM, dans son analyse semestrielle du marché.

Pour autant, la vente de logements neufs au premier trimestre 2014 connait un rebond de 33% mais reste toujours en dessous des années fastes de la vente de logements neuf, indique la Fédération des Promoteurs Immobiliers de France en mai dernier.Des primo-accédants encore à la peine. Les ménages qui achètent pour la première fois leur résidence principale constituent, d’ordinaire, le principal moteur des marchés immobiliers, neuf et ancien.Malgré des taux d’intérêt toujours attractifs, les prêts bancaires ne suivent pas pour autant, la demande solvable tend à se rétrécir et la peur du lendemain en décourage plus d’un de s’endetter sur le long terme.

Sur Angers, le premier trimestre 2014 est marqué par une augmentation de 12% du nombre de réservation de logements neufs sur le marché angevin par rapport au 1er trimestre 2013. Ce trimestre est également marqué par le retour des investisseurs (+79% par rapport à 2013). Il est néanmoins à noter que l’année 2013 fut une année médiocre pour la commercialisation des logements neufs notamment par rapport à l’année 2010, année faste dans ce secteur d’activité). En 2014, le marché reste toujours attentiste et le chiffre des mises en commercialisation est en berne (il y a à l’heure actuelle moins de 800 logements disponibles).

La croissance du nombre de réservation sur le premier trimestre 2014 s’explique sans doute par la commercialisation de trois programmes de cœur de ville (Maine Avenue et Adélaïde Square de Bouygues immobilier ainsi que Cours La Fayette d’Abraham Promotion).Sur Angers s’il faut compter 2500€ M2 dans du collectif ou de l’accession à la propriété, du côté des résidences « Hauts de Gamme » il faut compter 4000€/M2

Une hausse qui profite aux résidences « Haut de Gamme »comme chez Procivis Ouest Immobilier, une partie du secteur de l’immobilier qui résiste mieux.

La mission première du Groupe Procivis Ouest Immobilier est d’accompagner les collectivités dans leur plan de développement en matière d’urbanisme et de logement, et ainsi contribuer à répondre à l’obligation de mixité sociale des communes de + de 3500 habitants de disposer d’au moins 20% de logements sociaux, à travers son offre multiple de programmes en accession à la propriété, en collectifs d’habitation ou en maisons individuelles groupées.Autre activité du groupe anciennement CIPA-CIV, la réalisation un certain nombre de résidences de standing sur la ville d’Angers (Villa Saint-Eutrope, Carré Lumière, Carré Saint-Serge, Cour des Arts, …). La société met en commercilisation à présent une nouvelle résidence « Haut de Gamme » au coeur du quartier prisé « La Fayette » à Angers, la Villa Mirabeau sur l’ancien site de l’assureur AREAS.

Un type de biens, très recherché, et qui se fait rare. Dans la majorité des cas, il s’agit de résidences de coeur de ville, proches des commerces et services et proposant des logements de grandes tailles offrant des prestations de grande qualité. Ce type d’habitation est très prisé par une population de secundo-accédants avec un fort pouvoir d’achat, plus simple pour accéder aux crédits bancaires, souhaitant se rapprocher du centre-ville pour sa retraite et quitter la grande maison familiale difficile à entretenir.

La nouvelle résidence « Haut de Gamme » de Procivis Ouest Immobilier propose 35 appartements à la vente, allant du Type 1 au Type 6 (de 28m2 à 167 m2). Chaque logement est doté d’une terrasse permettant de profiter d’une vue imprenable sur le parc privatif de la résidence et sur le Parc du Pin et bénéficie de stationnements privatifs, indispensables en milieu urbain.Mais le promoteur offre aussi de nombreux services comme l’assistance d’un architecte d’intérieur, pour une offre sur mesure. Exemple de prix pour un T3 de 67m2 à 260 000€.

Les chiffres le prouvent, le secteur de l’immobilier neuf est en recul depuis maintenant plusieurs mois. Malgré ce contexte difficile, les résidences « Haut de Gamme » tirent leur épingle du jeu en répondant à un besoin réel du marché.

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Sébastien

    7 juillet 2014 at 14 h 33 min

    Il n’est pas étonnant que la situation profite aux résidences surtout que le marché de l’immobilier de luxe repart en flèche ! Et avec la simplification du dispositif Duflot par exemple, le marché de l’immobilier neuf devrait également repartir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 73 = 79