Le CHU d’Angers lance un partenariat pour soutenir la recherche contre la « maladie du foie gras »

Le CHU d’Angers a signé un accord le 27 juin 2019 avec la société DIAFIR pour un projet de collaboration de recherche clinique. L’objectif de ce partenariat est de mettre au point un test non-invasif de dépistage de la NASH, aussi appelé maladie du foie gras, trouble hépatique chronique le plus courant dans les pays occidentaux.

Aujourd’hui, pour identifier cette pathologie, les cliniciens s’appuient sur une biopsie du foie. L’objectif principal de cette collaboration est de mettre à disposition une nouvelle technologie au sein du service d’hépatologie du CHU d’Angers afin d’évaluer de manière prospective jusqu’à 1 000 patients en deux ans.

Spécialisée dans la technologie médicale innovante, DIAFIR développe un test de dépistage non invasif de la NASH pour lequel une simple goutte de sérum suffit. À terme, ce test à remplacer la procédure invasive actuelle. Selon les estimations, 5 % de la population adulte serait touchée par cette maladie, conséquence de désordres métaboliques tels que l’obésité ou le diabète de type 2. La recherche d’une nouvelle méthode de dépistage apparait donc nécessaire pour aider les patients qui peuvent notamment être atteints de cirrhoses.

Le service d’hépatologie-gastro-entérologie et oncologie digestive du CHU d’Angers va pouvoir bénéficier de ces avancées médicales. Jérôme Boursier, hépatologue au CHU d’Angers souligne l’importance de ce projet de recherche clinique conjoint : « Il n’existe toujours pas d’outil non-invasif validé pour le diagnostic de NASH. Dans ce contexte, DIAFIR apporte un dispositif innovant à la famille des tests hépatiques non invasifs ». Le test de détection de la NASH fait actuellement l’objet d’études cliniques, avec une feuille de route ambitieuse visant à obtenir les approbations réglementaires nécessaires pour la commercialisation en 2021.

Publié le 04/07/2019

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Sante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 4