Angers

Angers : L’esplanade Coeur de Maine rouvre ce lundi avec de nombreuses règles

Publié

le

Esplanade Coeur de maine à Angers. Crédit : Phytolab

Fermée pendant un mois pour de nombreuses dégradations sur le système d’arrosage et de la pelouse, l’esplanade Coeur de Maine rouvre ce lundi 6 juillet avec de nombreuses restrictions.

Au sortir du confinement, l’esplanade Coeur de Maine a dû faire face à l’afflux de nombreux jeunes tous les soirs. Le 8 juin dernier, la municipalité a décidé une fermeture de l’esplanade pour « dégradations sur le système d’arrosage et de la pelouse« , de nombreux troubles que les habitants du quartier avaient du mal à supporter. Un mois plus tard, avec de nombreuses réparations effectués, l’esplanade Coeur de Maine va pouvoir rouvrir au public ce lundi 6 juillet, mais avec certaines règles précises pour éviter les troubles provoqués lors du déconfinement. 

Des mesures de prévention, responsabilisation, sanctions 

La ville d’Angers ne cache pas sa satisfaction concernant le succès de l’esplanade depuis sont ouverture il y a un an. Mais elle souhaite que ce lieu reste convivial et sans excès. Plusieurs arrêtés municipaux ont donc été déclenchés pour interdire la vente d’alcool à emporter à partir de 20 h autour de l’esplanade ainsi que le port, le transport et la consommation d’alcool de 22 h à 7 h sur l’esplanade et dans le centre-ville, avec un renforcement des sanctions (amende jusqu’à 150 euros). Un des arrêtés prévoit aussi la saisie et la garde des enceintes portatives Bluetooth en cas d’utilisation disproportionnée. Des dispositifs seront aussi mis en place pour éviter les dégradations et les déchets sauvages avec la mise en place sur les lieux de rassemblement d’une signalétique relative aux interdits et aux sanctions encourues et l’installation de plusieurs poubelles (1 m3) supplémentaires sur l’esplanade Cœur de Maine et sur la promenade Jean-Turc.

Pour maintenir l’ordre, la présence humaine sur l’esplanade Cœur de Maine et aux alentours sera renforcée avec le passage régulier de la brigade équestre de la police municipale. « L’intervention d’autres services en soirée est à l’étude » précise la ville qui compte aussi sur l’engagement de campagne prévoyant une seconde équipe de nuit de la police municipale qui sera tenu. Par ailleurs, la sensibilisation des étudiants aux nuisances et à l’alcoolisation va être renforcée, principalement par la poursuite des interventions et par le lancement d’un concours visant la création de campagnes de prévention.

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 1