Transport

Les Pays de la Loire envisagent une mise en concurrence d’un tiers de son réseau de transport Aléop en TER

Publié

le

Le réseau Aléop entrera peut-être en concurrence en 2023.

Ce mercredi 8 juillet, Christelle Morançais, présidente du Conseil Régional des Pays de la Loire, a annoncé une potentielle mise en concurrence d’une partie du réseau de transport Aléop d’ici 2023.

Lors de la session régionale du 9 et 10 juillet, le conseil régional des Pays de la Loire souhaite engager les démarches préalables pour la mise en concurrence de deux premiers ensembles représentant près d’un tiers du réseau de transport Aléop en TER. Dans cette optique, il réfléchit à un début d’exploitation au plus tôt en décembre 2023 : « L’avis d’appel public à la concurrence sera publié à partir de juillet 2021 pour une attribution du contrat envisagée au second semestre 2022 » explique le communiqué de la région Pays de la Loire.

« Nos travaux de préparation, conjugués aux enseignements de l’AMI (Appel à manifestation d’intérêt) que nous avons publié en 2019, nous ont en effet permis d’identifier les premiers ensembles pouvant être ouverts à la concurrence » continue-t-il.

Cette ouverture a pour ambition de renforcer le service public de transport, en proposant plus de trains mais aussi des prix plus intéressants.

« L’ouverture à la concurrence et la baisse attendue du coût moyen service de transport au kilomètre est un levier solide pour améliorer l’offre de transport pour répondre aux besoins des Ligériens, et gagner des parts de marché sur les autres modes de transport » conclue la région.