Transport

Transports à Angers. La gratuité encore en débat au conseil de Communauté

Publié

le

Christophe Béchu et Bernard Dupré, vice-président d’Angers Loire Métropole en charge des transports

Au programme du conseil de Communauté de ce lundi 8 juillet 2019, un débat sur la gratuité des transports en commun. Question récurrente des discussions, une étude permet de peser le pour et le contre d’une telle mesure.

Cette étude, suggérée par Frédéric Béatse, chef de file de l’opposition angevine (PS), a été réalisée par le cabinet de conseils Agir. Dans un rapport sont présentées les clés supposées trancher le débat sans fin à propos de la gratuité des transports. Il s’appuie notamment sur 27 réseaux de transport urbain pratiquant la gratuité totale ou partielle en France.

« Avec les engagements pris sur le tramway, ce n’est pas le moment ».

Pour Christophe Béchu, président d’ALM « nous ne pouvons pas concilier gratuité et qualité de service ». Ce qui ressort de cette étude, c’est que le prix n’est pas le facteur décisif dans le choix des transports en commun par les usagers. Ceux qui n’ont pas recours à ces services le font principalement pour la préférence du confort de la voiture ou parce que certaines zones sont mal desservies. À l’inverse il apparait que le principal facteur qui inciterait les non-usagers à se convertir aux transports en commun serait une meilleure desserte du quartier plutôt qu’une baisse des titres de transports.

Pesant le pour et le contre, Bernard Dupré, vice-président d’Angers Loire Métropole en charge des transports reconnait que la gratuité permettrait l’accès aux transports pour tous et dynamiserait la vie économique. Cependant cette décision serait difficilement réversible et l’impact budgétaire serait trop important. Estimé à 25,9 millions d’euros, cette perte de recettes aurait un impact sur le budget communautaire, qui se répercuterait sur la fiscalité des ménages, avec en prévision une hausse moyenne de 600€ par foyer fiscal.

Lors du conseil Christophe Béchu proposera plutôt une baisse de 10% des tarifs, ciblée sur les jeunes. Ainsi les moins de 26 ans, les apprentis et les étudiants verrons leur abonnement passer de 268,80€ à 240€. « Cela pourrait avoir un impact important sur les 42 000 étudiants angevins ».

Arthur Rochereau

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 4