Technologie

Angers passe « en mode Senior » pour relever le défi du vieillissement

Publié

le

La conférence de presse du Congrès s’est tenue ce mardi 9 juillet

Du 1er au 4 octobre 2019, le centre des Congrès Jean Monnier d’Angers accueillera la 1ère édition du congrès international « En Mode Senior ». Seront réunis acteurs économiques, politiques et scientifiques afin d’échanger autour de la Silver Économie et la place des seniors dans le bouleversement démographique à venir.

Le vieillissement des populations est une donnée que vont connaitre l’ensemble des pays occidentaux. En France, on compte aujourd’hui 1,5 million de personnes âgées de 85 ans et plus. Selon les projections elles seraient 4,8 millions et 2050. La Silver Économie (ou économie des seniors) est donc un enjeu essentiel des années à venir. Et plutôt de le voir comme un poids, ce Congrès veut voir le changement démographique comme une opportunité à saisir et un défi à relever. L’ouverture se fera par un débat politique auquel sera conviée Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé.

Anticiper les besoins des personnes agées

Pour cela le Congrès en mode Senior souhaite aborder le vieillissement de manière transversale. Un ensemble d’acteurs seront invités à débattre et échanger sur un panel de thématiques reliées à la place de la révolution technologique et sa mise à contribution au profit du « quatrième âge ». Pour Sébastien Podevyn, Directeur général de France Silver Éco « La Révolution technoscientifique ne doit pas être perçue seulement comme un risque mais aussi comme un facteur d’opportunité, il n’y aura pas que des destructions d’emplois, il y aura également des créations dans de nouveaux secteurs ». De nombreux chercheurs et scientifiques interviendront autour de l’intelligence artificielle, la data ou encore le rôle que pourraient tenir les robots dans l’accompagnement des seniors.

Si cet évènement se tiendra à Angers, cela ne relève pas du hasard. Première ville française « où il fait bon vivre », la cité angevine a également été reconnue l’année dernière « première ville où il fait bon vieillir ». Pour le maire Christophe Béchu, le vieillissement est « un défi collectif, une nécessaire adaptation de notre société qui ne doit pas être perçu comme une menace mais comme une opportunité en termes de qualité de services et de qualité de vie. Ce Congrès ne doit pas être le rendez-vous de la dépendance ».

Arthur Rochereau

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 1 =