Sante

Coronavirus. Augmentation du nombre de cas en Mayenne, le préfet du Maine-et-Loire met en garde

Publié

le

DR – Le préfet du Maine-et-Loire a souhaité rappeler l’importance des gestes barrières face au coronavirus.

Depuis peu, le département de la Mayenne fait face à une recrudescence de cas sur son territoire. Face à cet événement, le préfet du Maine-et-Loire a tenu à rappeler aux habitants du département l’importance de rester vigilants.  

Le département limitrophe de la Mayenne est actuellement confronté à une augmentation importante du taux d’incidence qui mesure le nombre de cas Covid-19 rapportés à 100 000 habitants.

En Maine-et-Loire, les déplacements ne sont plus limités et la vie sociale a pu reprendre un cours presque normal, mais « il est urgent de rappeler le nécessaire respect des consignes sanitaires et notamment le port du masque en lieu fermé, ainsi que la distanciation sociale » rappelle le préfet du département.

En effet, le retour à une vie spéciale qui se normalise aurait conduit de nombreuses personnes à oublier les recommandations en vigueur, notamment avec l’arrivée de l’été.

Conserver les gestes barrières

Pourtant, « la situation de la Mayenne nous rappelle que le virus circule toujours activement, dans notre département comme ailleurs » développe-t-il. Dans son communiqué, le préfet en appelle à la responsabilité collective et individuelle et tient à rappeler les différents gestes de protection, pour éviter « un retour au confinement, comme cela peut toujours être décidé en cas de situation grave. »

Ces mesures sanitaires passent par le port du masque dans les lieux publics, le lavage régulier de ses mains ou encore l’emballage dans des sacs fermés des déchets du Covid (gants, masques, …)

Des sanctions pour les établissements ne respectant pas les consignes

« Par ailleurs, je rappelle que les rassemblements de plus de 10 personnes restent interdits sauf exceptions […] Je demande également aux propriétaires de bars et de restaurants de se conformer aux règles en vigueur pour leurs établissements et de ne pas organiser de festivités compromettant la sécurité sanitaire de leurs clients » rajoute le préfet du Maine-et-Loire.

Ainsi, il explique avoir demandé aux forces de police et de gendarmerie de se mobiliser pour contrôler le respect des consignes qui s’appliquent dans ces établissements et de verbaliser, le cas échéant, les contrevenants.

Pour conclure, le préfet encourage la population à se faire tester, et assure avoir « demandé aux directeurs des services de l’État de proposer aux agents un dépistage virologique. »