Environnement

En Pays de la Loire, l’utilisation des énergies renouvelables en hausse, au détriment des énergies fossiles

Publié

le

Les énergies renouvelables, comme les éoliennes ou les panneaux solaires, se sont bien développées ces dernières années en Pays de la Loire.

L’entreprise RTE a transmis ce jeudi 9 juillet son bilan électrique de l’année 2019. Elle a également dévoilé l’impact du confinement sur la région Pays de la Loire.

Le bilan électrique 2019 en Pays de la Loire s’inscrit dans la tendance nationale avec une production d’électricité d’origine renouvelable (EnR) en hausse et une consommation qui se stabilise. La part de l’électricité produite à partir des combustibles fossiles est en net recul.

En 2019, la part de l’électricité produite en Pays de la Loire à partir des combustibles fossiles étant en net recul avec une baisse de -25%.

« La région Pays de la Loire importe 75% de l’électricité qu’elle consomme, le réseau de transport de RTE assurant le rôle de solidarité inter-régionale. La région importe toute l’année des 3 régions limitrophes que sont la Normandie, le Centre-Val-de-Loire et la Nouvelle-Aquitaine » explique le communiqué de RTE.

Cette année, le premier semestre 2020 a été marqué par la crise sanitaire. Le ralentissement de l’activité économique est nettement perceptible sur la consommation d’électricité de la région. « A partir de la 2e semaine de confinement, la baisse atteint -14% (-16% au niveau national). A partir du 11 mai, avec le déconfinement, la consommation se rapproche de la normale pour se stabiliser, fin mai, autour de -5% sous la consommation attendue à cette période de l’année » développe le groupe.

A travers les investissements de l’entreprise de service Réseau de Transport d’Electricité, le groupe souhaite confirmer son rôle d’acteur engagé de la transition énergétique et de la relance économique. Entre 2019 et 2023, hors raccordement des parcs éoliens en mer, RTE prévoit d’investir 234 M€ dans le réseau électrique de la région Pays de la Loire.