Un week-end d’agressions à Angers

Un week-end d'agressions à Angers

En janvier dernier déjà, Philippe Boussion, du syndicat Force ouvrière s’indignait « La délinquance ne s’envole pas dans le Maine-et-Loire, elle explose ». Ce week-end fut marqué par une traditionnelle violence dans les rues d’Angers par beau temps.

Dans la nuit de vendredi à samedi, il était 4 h du matin. Trois jeunes gens passent dans une rue du centre-ville d’Angers, lorsqu’ils se font injurier par des jeunes qui se trouvent sur un balcon, au 1er étage de l’immeuble. Les jeunes montent à l’étage pour avoir des explications, la personne qui avait injurié, alcoolisé, sort un couteau et blesse un des jeunes au cuir chevelu.

Samedi soir vers 23 h, une bagarre éclate dans le centre-ville d’Angers. Un homme, d’une trentaine d’années, a été blessé à coups de barre de fer et de marteau. Touché à la tête, l’homme a été emmené à l’hôpital.

Peu après 2 h du matin, dans la même nuit de samedi à dimanche, deux agents de police ont été violemment agressés dans la nuit de samedi à dimanche place Imbach à Angers et ont été transportés à l’hôpital. Deux individus ont été interpellés.

Deux policiers en patrouille repèrent un jeune homme en train d’uriner contre la façade d’un immeuble, à proximité de la place Imbach, dans le centre-ville d’Angers.

Alors qu’ils souhaitaient faire des remontrances au jeune qui avait uriné, celui-ci rejoint une bande de jeunes dont un les injurie, les policiers souhaitent l’interpeller pour ivresse..Les jeunes se rebellent et frappent les policiers. Transportés au CHU d’Angers, l’un des policiers souffre d’un traumatisme crânien et l’autre d’une côte cassée. Ils bénéficient d’une interruption temporaire de travail de 6 et 10 jours.

Publié le 09/07/2012

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Angers · Edition · Justice · Vie locale

Comments

  • on sait d’où vient cette violence pourquoi rien n’est fait pour l’enrayer? quitte a passer pour des non humanistes,si c’est le prix de la tranquilité,il n’y a pas a hésiter et virer ces cas soc’

    alerion 9 juillet 2012 22 h 07 min Répondre
  • Le fait qu’Angers ait accueilli de nombreux sans papiers et le fait qu’on observe maintenant une explosion de la delinquance, est un amalgame nauseabont digne des plus sombres heures de notre histoire 🙂

    C’est quoi les prenoms des jeunes? Edouard,Romain et Bertrand??

    La France est une maratre pour ses propres enfants, mais une mere pour les etrangers…..

    Fred 9 juillet 2012 23 h 04 min Répondre
  • Bah, de quoi se plaignent-ils ces Angevins ? Gauchistes, pro-cvlandestins et pro-RESF, prêts à accueillir la diversité et l’enrichissement mutuel par le métissage des cultures ; ils n’ont que le résultat de leur aveuglement.

    Tu voulais de la diversité ? Maintenant, tu en as. Baisse la tête et ferme ta g…

    Riton74 10 juillet 2012 14 h 07 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 6 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.