emploi

Des jeunes en contrat d’insertion travaillent sur le chantier du tramway à Angers.

Publié

le

La construction de ces murs de schiste devraient s’achever mi-juillet

Parmi les nombreux aménagements urbains que requièrent l’installation du tramway, la construction de murs de schistes sur la place François Mitterrand est le fruit d’un important chantier d’insertion.

Depuis mars 2019 et jusqu’à mi-juillet, c’est une équipe de 12 personnes de la régie de quartiers d’Angers qui bâtie quatre murs de schistes, longs de 140 mètres et hauts de 80 centimètres. Ce chantier s’inscrit dans le dispositif de la clause d’insertion à destination de personnes en éloignées de l’emploi. Ce type de chantier fait appel à un savoir-faire particulier et demande une main d’œuvre conséquente, les pierres devant être apposées une par une. L’entreprise Durand accueille 10 ouvriers en insertion sur ce chantier et assure proposer un produit final qui allie qualité et respect des délais. Après trois chantiers d’insertions en 2016, l’entreprise porte ces tremplins d’emplois à huit pour cette année, preuve d’un attachement à ce modèle.

Etape importante vers le retour à l’emploi

Michelle Moreau, première adjointe au Maire d’Angers à la vie des quartiers estime que ce projet s’inscrit dans la continuité « d’un mandat d’amplification des chantiers, avec plus de 150 déployés sur la ville ». Elle souligne également la place que tient l’insertion dans les politiques de la ville, Angers étant « la ville qui a consacré plus d’heures que n’importe quelle collectivité à l’insertion ».

Pour la construction de ces murs, ce sont 2 200 heures de travail qui sont générées pour ces personnes en difficulté, peu voire pas qualifiées. En 2018, sur les 217 employés en insertion de la Régie de quartiers, 72% habitaient les quartiers prioritaires de la ville. Pour Philippe Bourgeteau, directeur de la Régie d’Angers, « C’est pour nos ouvriers la possibilité d’échanger avec les équipes des entreprises, offrant la possibilité de montrer ses capacités de travail à des recruteurs potentiels ». Loin d’être un chantier au rabais, les exigences de ces constructions sont exactement les mêmes qui sont imposées à n’importe quelle entreprise.

Arthur Rochereau

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 86 = 95