Justice

Déconfinement. Alcool, drogue, vitesse … Déjà 41 accidents graves en Maine-et-Loire depuis le 1er juin 2020.

Publié

le

Crédit Romain Blouin –

Depuis le 01 juin 2020, date marquant la fin du confinement, la gendarmerie de Maine-et-Loire constate un relâchement certain des comportements sur les routes du département.

En effet, ce sont 41 accidents graves ayant engendré des dommages corporels qui ont été constatés en zone gendarmerie dans le Maine-et-Loire depuis cette date (contre 20 sur la même période l’an dernier). Sur ces 41 sinistres, 12 ont mis en évidence une surconsommation d’alcool, les autres cas étant liés à quatre autres facteurs déclencheurs ou aggravants majeurs (vitesse inadaptée, consommation de produits stupéfiants, refus de priorité, usage de distracteurs (téléphone, oreillettes…)).

« Il en est appelé à une prise de conscience des usagers afin que nos routes restent les plus sûres possible. Les gendarmes renforceront leur présence en particulier aux abords des secteurs les plus accidentogènes. » indique le Chef d’escadron ROUAUX,commandant l’EDSR de Maine et Loire

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 19 = 28