Angers

René Kouassi, aux JO de Londres pour Angers et la Côte d’Ivoire

Publié

le

© Stéphanie Trouillard

Un talent sportif dans l’agglomération angevine nous en avons trouvé un, l’Angevin René Philippe Kouassi, le maître africain du tir à l’arc, ira bien aux Jeux Olympiques de Londres pour défendre les couleurs de la Côte d’Ivoire et de l’Anjou. Le nouveau pensionnaire du club de Montreuil-Juigné près d’Angers jouera sa carte à fond pour rapporter une médaille à son pays. Attention talent ! 

Il y a quelques mois René Philippe Kouassi qualifiait son pays pour les Jeux Olympiques de Londres, lors des 9èmes championnats d’Afrique de tir à l’arc à Rabat au Maroc (du 11 au 16 mars dernier). Pour ces championnats d’Afrique, la Côte d’Ivoire présentait seulement deux athlètes, faute de mieux, mais grâce à la médaille d’or acquise en compétition individuelle homme, René Philippe Kouassi propulsait la Côte d’Ivoire sur le toit de l’Afrique. Une progression extraordinaire pour cet Angevin de 31 ans, qui a commencé le tir à l’arc complètement par hasard, il y a tout juste trois ans. En effet,  après un accident, son médecin lui conseille de rééduquer son bras en pratiquant le tir à l’arc. Depuis, cette discipline est devenue une vraie passion pour l’Ivoirien René Philippe Kouassi, une passion dans laquelle cet ancien tennisman brille en Afrique. Le tir à l’arc est un sport très peu connu en Côte d’Ivoire, souvent considéré comme une discipline pratiquée par une population particulièrement aisée. Mais cet été à Londres, il n’y aura pas de doute quant à la motivation de l’ensemble du peuple Ivoirien, toutes classes sociales confondues, de voir triompher son athlète favori.

René Kouassi, une bonne chance de médaille pour la Côte d’Ivoire

Grâce à son formidable archer, la Côte d’Ivoire sera le premier pays africain à participer aux phases finales d’un tournoi olympique, cet été, à Londres. La seule chose que l’on peut dire, c’est que René Philippe Kouassi n’ira pas à en Angleterre pour prendre des vacances. Il représentera cet été une bonne chance de médaille pour la Côte d’Ivoire. En témoigne sa troisième place lors du tournoi international de tir à l’arc. Une performance remarquable puisqu’il devance des pays comme la Pologne, la Suisse, la Belgique et plus de 130 athlètes venus de vingt pays africains. Sans se mettre quelconque pression, l’Angevin essaiera tout de même de prouver aux autorités sportives de son pays que le tir à l’arc à sa place en Côte d’Ivoire. En effet, très peu de moyens financiers sont mis à la disposition de cette discipline, alors que des sports comme le football, le basketball et le handball bénéficient de subventions beaucoup plus conséquentes en Côte d’Ivoire. Il ne reste plus qu’à souhaiter à notre Angevin René Philippe Kouassi de hisser le drapeau Ivoirien aussi haut qu’il l’avait fait lors des Championnats d’Afrique, mais cette fois-ci au niveau mondial !

René Kouassi prendra la route des JO de Londres dès demain, même si il avoue ne pas être au même niveau que les athlètes tricolores, il part avec la motivation «Il me faudrait encore dix ans d’ancienneté, de pratique, de mise au point. On ne joue pas dans la même catégorie. On ne se bat pas avec les mêmes armes. Mais comme on dit « l’espoir fait vivre ! » »

 Avec Guillaume Muriand

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
4 Commentaires

4 Commentaires

  1. LARCHER

    23 juillet 2012 at 13 h 17 min

    Toutes nos félicitations à René.
    Son opiniâtreté a payé… du moins sur le plan sportif, en attendant des retombées sonnantes.

    En tout cas : milles encouragements
    de la part des anciens des Archers d’Ivoire, ex. KOKOTI Club, Abidjan.

  2. LORIAU Patrick

    23 juillet 2012 at 18 h 21 min

    Toutes mes félicitations.
    Un ancien du Kokoti qui a pour voisin un certain Valladont en équipe de france que tu vas devoir affronter … si tu le bats, chapeau.
    Vive Abidjan et la Côte d’Ivoire.
    Merci Kokoti et tous ceux qui en font partie.

  3. BLANC Thierry

    24 juillet 2012 at 7 h 21 min

    Je t’adresse tous mes voeux de réussite. L’espoir d’une Cote d’Ivoire qui brillerait d’or, d’argent ou même de bronze est tout simplement fabuleux …

    Sincères salutations.

  4. Barnett P & G

    24 juillet 2012 at 10 h 35 min

    C’est du bout du monde que nous t’envoyions tous nos voeux de réussite pour une médaille!!! « Le Kokoti club » nos meilleurs moment,nos meilleurs copains.
    Que la flêche soit avec toi.
    Bien amicalement
    Pat and Gerry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 − = 20