Hippisme

Quinté. Le Prix du Médoc à Enghien ce mercredi 22 juillet 2020.

Publié

le

Le Prix du Médoc à Enghien ce mercredi 22 juillet 2020.

Direction Enghien , ce mercredi 22 juillet 2020 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, le Prix du Médoc vont s’affronter partants. La course sera disputée sur 2875 mètres, et dotée de 49 000€

Dans cette épreuve,Béguin d’Ali (2) a bien démarré le 27 juin et a toujours suivi sur une troisième ligne à la corde avant de terminer convenablement. Depuis, il a essuyé un échec sur l’hippodrome de Mons. Certes vieillissant, il a tout de même l’avantage de partir en tête. Mieux vaut le retenir parmi les bonnes chances secondaires.

Les confidences de Geny

Jérémy Gaston Van Eeckhaute: Diva Beauregard (1) se plaît beaucoup sur la piste d’Enghien où elle vient de s’imposer. Son chrono était excellent. C’est plus relevé cette fois mais je me laisse tenter vu son aptitude à la piste et sa grande forme. Elle avait de la résine lors de sa victoire. Il en sera de même ici. Elle peut s’insérer à l’arrivée.

Pierre-Edouard Mary: Cabernet (3) a demandé à souffler au Mans, dans le tournant final, et s’est désuni. Son apprenti ne le connaissait pas. Il va retrouver cette spécialité le 15 août. Dernièrement, il aurait conclu tout près aux Sables-d’Olonne, sans un accrochage. Il termine en roue libre. Enghien lui convient. Sage, il visera une place.

Jo Corbanie: Valentino Strix (4) n’a pas démérité à Vichy, mais rendre 25 mètres n’était pas évident. Il a bien travaillé. Dans ce Prix du Médoc, il a l’avantage de partir au premier poteau. Il sera déferré des postérieurs. À l’issue d’un parcours caché, je l’estime capable de prendre un petit chèque et, pourquoi pas, de se glisser dans le quinté.

Ronny Kuiper: Staro Ivy League (5) a dû se ressentir du voyage à Borély mais sa tâche s’est révélée difficile en seconde ligne. Il est également vieillissant. Si tout se passe bien, alors il peut compléter l’arrivée. Son pilote le connaît. Il a bien travaillé et se plaît piste plate. Comme à son habitude, il sera déferré des antérieurs.

Cédric Deffaux: Digital Collection (6) est mal parti à Argentan, puis a dû chasser ensuite. Comme la course était particulièrement sélective, il a logiquement demandé à souffler pour finir. À l’entraînement, il me donne entière satisfaction. Comme il s’élance au premier poteau, il peut se classer quatrième ou cinquième.

Romain Derieux: Brosnan Jet (7) est arrivé en forme. C’est un élément qui connaît son métier. Le changement d’air peut lui faire du bien. Au travail, il est peu démonstratif mais il paraît fringuant et gai. Ce sera une première chez moi. Sur ses meilleures valeurs, il est capable d’accrocher une petite place.

Benoît Robin: Dzarof de Guez (8) a dû décliner la lutte à Argentan, la piste étant impraticable. Il a réalisé une bonne sortie à Ecommoy ensuite. Il découvre un bel engagement en tête. J’espère juste qu’il ne va pas manquer d’un parcours. Il fait bien Enghien. Il faut le préserver mais il a sa place dans le quinté.

Jean-François Senet: Crescendis (9) n’a pas fait sa course à Lyon où elle a commencé à faire des coliques. Elle avait pris du gras pendant le confinement. Dernièrement, sur l’herbe, elle était fraîche et a rapidement pris le galop. Il faut rendre la distance mais elle est capable de figurer en fin de combinaison, avec un bon parcours.

Philippe Daugeard: Be One des Thirons (10) a effectué une bonne rentrée. Cette course ne l’aura pas trop marqué à mon sens. Il sera monté là-dessus. Le cheval est en forme. Il ne faut pas négliger l’opposition, même si les 6 ans ne seront pas là, contrairement à la dernière fois. Une place dans les cinq premiers semble à sa portée.

Joël Van Eeckhaute: Butch Cassidy (11) mérite d’être revu. C’est plutôt une course de transition, pour le garder en condition, en attendant le Prix de Londres, dans sa spécialité, au trot monté. Même la cinquième place me paraît compliquée à envisager. Il faudrait vraiment qu’il soit sage d’un bout à l’autre. Mieux vaut le regarder courir.

Jean-Loïc Claude Dersoir: Cash du Rib (12) ne veut plus être monté. Je ne vais pas insister dans la spécialité. Il n’a pas pris dur et affiche une bonne condition physique. Il évolue dans sa catégorie, sans les jeunes. Il faut tout de même rendre la distance et compter sur un déroulement favorable mais il a sa place à l’arrivée.

Romain Derieux: Dream de Lasserie (13) s’est très bien comporté à Vincennes, dans un excellent lot. J’avais une course il y a quinze jours mais avec les 6 ans. J’ai préféré attendre celle-ci. Je n’ai pas envie de le courir à répétition d’autant qu’il a un programme à venir. Il aime venir sur les autres. J’ai de logiques ambitions pour la victoire.

Bruno Marie: Crêpe de Satin (14) est maintenant barrée à ce niveau. Elle doit de plus rendre la distance à des concurrents plus jeunes. C’est très compliqué de faire le tour des autres. Sinon, de condition, elle est très bien. Il lui faudra un parcours idéal. Je signe pour la cinquième place tout de suite.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook  La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store

Une synthèse: 13-12-1-8-10-3-9-5 La synthèse de la presse:13 – 3 – 5 – 8 – 10 – 7 – 12 – 1

Europe 1 :13-1-3-8-10-12-5-6
Le Parisien : 13 – 12 – 8 – 4 – 3 – 1 – 10 – 5
Ouest France:13-12-9-8-3-14-1-4
Sud Ouest : 13 – 12 – 8 – 3 – 1 – 7 – 10 – 5
RTL: 5-13-8-1-10-12-3-7
Paris Turf :13-12-1-8-3-10-9-5

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 2