Culture

Déjà 172000 spectateurs pour la 23 ème édition du festival Estival de Trélazé

Publié

le

Crédit Arnaud Gaudin / Christophe Willem au Festival Estival de Trélazé

Samedi soir, le spectacle de Michel Leeb a marqué la fin du premier « set » du Festival Estival. À compter du 24 août, 6 nouveaux rendez-vous viendront clôturer la 23e édition de cet événement trélazéen. À l’heure de cette pause estivale, premier bilan

172 000, c’est le nombre de festivaliers accueillis depuis le lancement de la 23e édition, samedi 23 juin avec IAM.

Depuis un mois, les dates se sont succédées sur la scène du Vissoir, accueillant des artistes de renommée, à l’apogée de leur carrière ou marquant le paysage musical mondial :
– Christophe Willem et son énergie débordante,
– le timide Malo’ qui séduit le public intimiste,
– Gloria Gaynor, qui a ravivé la flamme de 1998 avec l’hymne de la coupe du Monde « I will survive »,
– Julie Zenatti et Chimène Badi et leurs belles voix complémentaires,
– l’énorme soirée, tant en qualité qu’en quantité d’NRJ in The Park,
– la pétillante Nina Attal,
– le roi du reggae Tiken Jah Fakoly,
– le plus populaire de tous les chanteurs français : Patrick Sébastien qui a fêté comme il se doit la victoire de la coupe du monde au Vissoir,
– Roch Voisine et son charme légendaire aussi bien sur scène que dans sa voix,
– Markus & Shahzad Santoo Khan, Simawé, Zenzilé qui ont joué à domicile et ouvert le festival sur la scène locale,
– Michel Leeb qui a revisité avec humour ses 40 ans de carrière.

Ces 12 premières dates montrent que le festival Estival assoie sa place de premier événement gratuit et populaire en Maine-et-Loire

Marc Goua, Maire de Trélazé, est satisfait. « Le beau temps est une fois de plus avec nous. La programmation est qualitative, en témoigne le nombre de festivaliers. Elle permet d’attirer un public familial et populaire, au sens positif du mot ; le Festival Estival s’inscrit chaque année toujours un peu plus dans le paysage des festivals français. Le 15 juillet, nous avons eu la chance de vivre ensemble un jour historique devant les écrans géants : celui de la victoire de la France à la Coupe du Monde. Le choix d’inviter Patrick Sébastien était judicieux, la soirée s’est poursuivie devant une foule enthousiaste, qui a pu profiter du feu d’artifice et du bal-spectacle de l’orchestre Thierry Tacinelli. Ce public, venu en foule, reste paisible, reconnaissant et conquis par les artistes programmés. Nous attendons un deuxième set à la hauteur du premier et un final de folie avec Bernard Lavilliers le samedi 1er septembre. »

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 1