Justice

Des jeunes interpellés grâce aux réseaux sociaux à Angers

Publié

le

Entre le 27 juin et le 16 juillet, des mineurs ont agressé plusieurs jeunes sur l’espace public, ils ont été interpellé après avoir mis leurs actions sur les réseaux sociaux. 

Le « happy slapping », une pratique de plus en plus répandue au détriment des agresseurs eux-mêmes, c’est ce que les 5 mineurs âgés de 15 à 17 ans retiendront de cette histoire. Entre le 27 juin et le 16 juillet, ce groupe de délinquant ont agressé de nombreux jeunes sur l’espace public, à Angers, sous la menace d’un couteau pour dérober les effets personnels des victimes. Mais les policiers ont été facilités dans leur tâches après que l’un des faits ait été filmé et publié sur les réseaux sociaux. Ils ont été interpellés et placés en garde à vue, puis présenté à la justice ce 23 juillet. 

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

75 − = 69