Hippisme

Quinté. Le Prix du Faubourg Montmartre ce samedi 25 juillet 2020 à Enghien.

Publié

le

Le Prix Henri Ballière à Cabourg ce vendredi 24 juillet 2020.

Direction Enghien ce samedi 25 Juillet 2020 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, le Prix du Faubourg Montmartre vont s’affronter 16 partants. La course sera disputée sur 2875 mètres, et dotée de 37 000€

Dans cette épreuve,lauréate à deux reprises en début d’année en étant déferrée des quatre pieds, Gazelle du Rive (4) a accumulé pas mal de gains de ce fait. Pas revue depuis fin février après un repos bien mérité, elle effectue ici sa rentrée. Elle se frotte aux mâles et à une opposition coriace tout en étant ferrée. On peut l’écarter sans le moindre risque. Pour son premier essai au niveau groupe II face aux seules juments à Vincennes fin juin (elle avait affronté les mâles l’hiver dernier), Glorissima (15) a eu un assez bon comportement après un parcours idéal. Elle est régulière et sérieuse. Elle descend de catégorie dans cette course fermée. Si elle aura Goulette (2) à craindre en priorité, elle fait partie des premières chances.

Les confidences de Geny

Damien Lecroq : J’avais préparé Genny Mauvaisville (1) pour sa dernière sortie mais elle manquait d’une course et a coincé à la fin. Pour autant, je n’étais pas déçu. Elle est gauchère et n’a pas beaucoup d’engagements à sa disposition en ce moment. Ici, l’opposition est relevée. Cela va permettre qu’elle prenne de l’expérience. Je la mène et les ambitions sont limitées. Je la déferre car elle a pas mal de pied.

Philippe Billard: Goulette (2) a concédé beaucoup de terrain à la suite d’un accrochage au départ le 30 juin avec les meilleures juments. Elle a fait un truc à revenir en dehors et conserver la troisième place. Elle revient à son meilleur niveau. Sa récupération est très satisfaisante. Elle découvre un engagement fermé avec les mâles. Elle est capable de rivaliser et jouer la victoire.

Erno Szirmay: Gala de Crennes (3) ne cesse de s’améliorer. Depuis sa dernière sortie victorieuse à Vincennes, il affiche une forme resplendissante à l’entraînement. La piste d’Enghien ne lui pose pas de problème. Comme à son habitude, il sera déferré des antérieurs. Certes, il vise plus haut mais sur sa lancée, il devrait encore prendre une part active à l’arrivée.

Heiko Schwarma: Golfe Juan (5) a bénéficié de trois mois de repos après sa tentative de Lisieux. Il manquait de compétition pour sa rentrée. Le confinement est intervenu ensuite et il était à court de rythme à Enghien le 1er juillet. Il est sur la montante mais risque d’avoir besoin d’encore une ou deux courses pour être au top. Néanmoins, il peut conserver une petite place à l’arrivée.

Hughes Levesque: À Enghien, je préfère laisser les fers aux antérieurs de Gamay de l’Iton (6) afin de lui protéger le pied. Lors de sa dernière sortie, il a eu un très bon comportement face aux étrangers et a terminé de belle manière. Depuis, il affiche une bonne forme physique. Il lui faut un peu de rythme pour pleinement s’exprimer. L’opposition est présente mais il est capable de disputer l’arrivée.

Franck Anne: Goodman Turgot (7) n’a pas démérité le 11 juillet face aux étrangers dans une course de sprinter. Il n’était pas à 100% en plus. Il découvre ici un bel engagement fermé sans eux. Je le déferre aussi des quatre pieds de qui l’avantage bien. Les 2.875 mètres seront aussi à son avantage. Il est sympa et peut figurer pour une place en fin de combinaison.

Cyrille Buhigné: J’ai profité d’un bel engagement à Saint-Galmier pour faire le déplacement qui s’est avéré payant. Golden Visais (8) est sur la montante physiquement et prend de la force. Je n’ai pas trop le choix des courses dans l’immédiat et le présente ici. Il est pratique, démarre , se place et possède une bonne pointe. Pour gagner, ce n’est pas évident mais il peut prétendre à une bonne place.

Daniel Delaroche: Gilmour (9) n’a pas fait sa valeur au début du mois sur cette piste. Comme beaucoup de ses compagnons d’entraînement, il a fait une mauvaise réaction à un vaccin. Il a l’air d’avoir repris du tonus depuis. Samedi, l’opposition ne sera pas à prendre à la légère mais il reste dans sa catégorie. Il n’est pas meilleur en étant déferré. S’il s’élance correctement, il a le droit d’être à l’arrivée.

Thierry Duvaldestin: Pour sa rentrée à Toulouse, on s’attendait à une meilleure prestation de sa part. Avec ses gains, Galaxie du Goutier (10) n’a pas eu un programme attrayant. Samedi, il s’agira d’une nouvelle rentrée en quelque sorte. Même si elle a plutôt bien travaillé, j’ai peur qu’elle soit encore un peu à court de préparation. Elle va essayer de suivre et la moindre allocation sera toujours la bienvenue.

Anthony Barrier: Go Along (11) n’est pas toujours facile à saisir. Dernièrement, je m’attendais à mieux. C’était un peu sa course sur un parcours de vitesse mais elle s’est déréglée. Sur ce qu’elle a fait de mieux, c’est une chance régulière pour être à l’arrivée. Maintenant, je ne sais pas trop comment la juger.

Julien Dubois: Fin juin face aux meilleures juments de la génération, Greyline (12) n’a pas fini comme je l’espérais. À sa décharge, elle s’est usée sur le mors et avait moins de gaz que prévu pour finir. Elle a eu le temps de récupérer de ses efforts. Elle évoluera ferrée des postérieurs mais cela ne change pas grand-chose. C’est un engagement valable. Il lui faut la bonne course mais elle peut compléter l’arrivée.

Louis Baudron: Gondole Jenilou (13) n’a pas eu toutes ses aises pour sa rentrée le 19 mai mais réalisait une très bonne course. Ensuite, à deux reprises, elle n’a pas été en réussite. Cela ne remet pas du tout en cause sa forme. Le matin, elle est très bien. Elle était ferrée lourd récemment et je vais lui remettre les plaques de cuir devant. Sur ce qu’elle a fait de mieux, elle devrait jouer les premiers rôles.

Jean-Philippe Raffegeau: Lors de sa dernière sortie à Vincennes, Get Happy (14) courait de façon rapprochée et passé de forme, il s’est désuni. La fois d’avant à Laval, il aurait pris la deuxième place avec un peu plus de chance. Il faut d’ailleurs le juger sur cette sortie. Je lui ai changé les idées à l’entraînement et il paraît très bien même s’il n’est pas démonstratif. Il sera allégé dans sa ferrure mais avec un peu de confort.

Alexandre Abrivard: Gamin des Perdrix (16) a été préparé pour cet engagement idéal au plafond des gains. Il a deux courses dans les jambes et il paraît prêt. Maintenant, il a accumulé des gains jeune et ne rencontre plus des tâches faciles désormais. Pour les premières places, ce sera sans doute dur mais il peut figurer en fin de combinaison.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook . La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store 

 

Une synthèse:2-3-6-13-8-12-11-16 La synthèse de la presse: 2 – 6 – 3 – 15 – 8 – 9 – 5 – 7

NP : 3 L’arrivée: 7-2-15-6-14

Europe 1 : 2-6-15-11-13-8-14-9
Le Parisien : 3-2-7-6-13-8-14-11
Ouest France: 2-15-12-3-10-11-6-7
Sud Ouest : 2-7-8-6-11-3-15-13
RTL: 6-3-2-7-11-15-13-8
Paris Turf :2-6-13-15-3-8-12-11

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 4 =