Citoyenneté

Mondiaux Natation 2013 : la première étape d’une nouvelle olympiade pour l’Equipe de France!

Publié

le

BCN2013_reducido2tintasCette première saison de l’olympiade 2013-2016 est marquée par la composition d’une nouvelle équipe au sein de la Direction Technique Nationale de la Fédération Française de Natation. Lionel Horter, Directeur Technique National depuis février 2013 a pour ambition de fédérer l’ensemble des disciplines autour d’un objectif commun : optimiser la préparation des Equipes de France en vue d’améliorer leurs performances lors des prochains Jeux Olympiques. Ces Championnats du Monde 2013 s’annoncent déterminants pour repérer les principaux concurrents des trois prochaines années. «Pour cette nouvelle olympiade, il s’agit d’une part de conserver et pérenniser les facteurs positifs qui ont assuré les résultats des Equipes de France, et d’autre part de trouver les solutions et les dispositifs pour tenter d’améliorer leurs performances. Barcelone est une occasion importante pour prendre des repères dans un environnement qui évolue à l’issue des Jeux Olympiques 2012 à Londres». A ce titre, Lionel Horter affiche une certaine sérénité et une forte ambition quant aux résultats de ces Mondiaux 2013.

L’avis de Patrice Cassagne, Directeur Natation Course

En cette première saison de l’olympiade 2013-2016 et après les Championnats d’Europe 2012 en bassin de 25m à Chartres, l’Equipe de France s’est «reformée» à l’issue des Championnats de France 2013 à Rennes. Ainsi, trois sorties étiquetées «Equipe de France» ont jalonné le parcours jusqu’aux Mondiaux à Barcelone : Le Meeting des sept collines du 14 au 16 juin à Rome, l’Open de France les 6 et 7 juillet à Vichy Val d’Allier et le stage terminal du 17 au 24 juillet à Dijon. «Nous n’avons pas eu de mauvaises surprises pendant cette période, tant au niveau des résultats que du travail accompli. Les voyants sont au vert !».

Des objectifs toujours ambitieux

Après les résultats obtenus aux Jeux Olympiques 2012 à Londres (7 médailles et 4 titres), l’Equipe de France a le potentiel pour réitérer les exploits réalisés aux Mondiaux 2011 à Shanghai, soit 10 médailles et 2 titres, voire un peu mieux dans le plus beau des métaux. «Je pense que l’on peut légitimement viser de faire aussi bien qu’à Shanghai, c’est un objectif cohérent pour l’élite actuelle.»

Des forces à exploiter

Les individualités font la force de cette Equipe de France : les Niçois Camille Muffat et Yannick Agnel, les Marseillais Florent Manaudou et Camille Lacourt en sont les meilleurs exemples. La polyvalence de l’Amiénois Jérémy Stravius, «la marque des grands nageurs» selon le DTN Lionel Horter apparait également comme une force majeure. Toutefois, la dimension collective demeure très présente avec les trois relais masculins et le 4x200m nage libre féminin.

Des champions en devenir

Quelques jeunes intègrent pour la première fois en individuel l’Equipe séniors d’un événement majeur : Sarah Vaisse, Marie Wattel, Mehdy Metella et Enzo Vial Collet. Notons néanmoins que Marie Wattel, âgée d’à peine 16 ans et qualifiée sur le 50m papillon semble, au regard de ses performances aux Championnats de France à Rennes sur le 100m papillon et le 200m papillon, présenter le plus gros potentiel pour l’avenir.

 

Les Mondiaux 2013 en quelques chiffres :

Nombre d’athlètes attendus : 2 500

Nombre de nations représentées : 180

Nombre de records du Monde battus aux Mondiaux 2003 à Barcelone :14

Nombre de finales : 67

Nombre de journalistes accrédités : 2 200

Nombre de bénévoles : 2 400

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 1 =