Environnement

Attention aux cyanobactéries dans le Maine-et-Loire

Publié

le

Image d’illustration

Avec les fortes chaleurs, les conditions sont favorables pour le développement des cyanobactéries.

« Les fortes chaleurs et la baisse du niveau des eaux dans la Loire et les rivières, des cyanobactéries sont susceptibles de se développer dans les zones où le courant et la profondeur sont faibles et où la transparence de l’eau laisse entrer les rayons du soleil« , voici ce que la préfecture du Maine-et-Loire s’est chargée de rappeler dans un communiqué de presse hier, jeudi 30 juillet. Si pour le moment, aucune cyanobactérie n’a été détectée dans les eaux du département, la préfecture appel au respect « des mesures de précaution et vigilance habituelles permettent d’éviter ce risque« .

Quelles précautions ?

La préfecture du Maine-et-Loire n’a pas hésité à rappeler les précautions à prendre « il est strictement interdit de se baigner dans la Loire compte tenu des risques importants de noyades associées aux zones de courant imprévisibles, et fortement déconseillé dans les autres cours d’eau et plans d’eau non surveillés. Une surveillance étroite des enfants doit être assurée au bord de l’eau. Une douche et un nettoyage du matériel soigneux sont indispensables après des activités nautiques. Il faut veiller à éviter de manière générale de toucher tout objet ayant été en contact avec les algues sur les plages et grèves (cailloux, bois…). Il convient également d’empêcher les chiens de se baigner ou de s’abreuver à ces endroits jusqu’à disparition du phénomène. Pendant ces périodes, l’éviscération et l’étêtage des poissons (petite friture) est conseillée« . En cas de contact avec l’eau, les symptômes ressentis sont des irritations de la peau, du nez, de la gorge, des yeux. Lors de l’ingestion de l’eau ou d’algues contaminés vous pourrez ressentir des maux de ventre, diarrhée,nausées, vomissements, tremblements, douleurs musculaires.