Economie

Géant Casino La Roseraie, une enseigne sous contrôle malgré un cas de Covid-19

Publié

le

Après la découverte d’un cas de Covid-19 au sein des employés de l’hypermarché Géant Casino La Roseraie, nous sommes allés à la rencontre de Stéphane Dantec (directeur régional de l’enseigne Géant Casino) et les employés du magasin.

Ce vendredi 31 juillet, nous nous sommes rendus dans l’hypermarché Géant Casino La Roseraie où un cas de Covid-19 a été découvert. Si le cas positif n’a pas attrapé le virus dans le magasin puisqu’il était en période de congé, les quelques personnes en contact avec celle-ci ont été placées en isolement sur demande de l’ARS (Agence Régionale de la Santé des Pays de la Loire). Stéphane Dantec, directeur régional de l’enseigne Géant Casino, nous explique ce qui a été mis en place après cette découverte, « dès que la personne a présenté les symptômes du Covid-19 après 4 jours de travail, elle s’est mise en isolement et nous avons collaboré avec l’ARS pour fournir tous les éléments dont ils avaient besoin […] ensuite nous avons prévenu nos employés et effectuer des rappels concernant leur vie en dehors du travail pour qu’ils se protègent« .

Des mesures strictes

Si le port du masque est obligatoire pour tous les employés, ce port est également obligatoire pour les clients comme l’a rappelé l’agent de sécurité à un client : « Monsieur, si vous n’avez pas votre masque, vous ne pouvez pas rentrer ou alors vous pouvez acheter une boîte de masque chirurgical à l’accueil ou un masque en tissu« , le client a rapidement mis son masque. L’un des agents de sécurité nous explique « au départ, on a surtout fait de la pédagogie auprès des clients avant que le port du masque soit obligatoire […] même si on est dans un quartier prioritaire, les clients respectent le port du masque, cela arrive souvent que l’on nous demande d’acheter des masques avant d’entrer, mais nous n’avons jamais fait face à des altercations […] on fait également des rondes pour rappeler aux clients de remettre leur masque s’ils l’ont enlevé« . Dans le même temps, on a pu apercevoir un homme reprendre une femme concernant son port du masque : « votre masque, il sert à rien en dessous de vos lèvres madame ! », « je fais ce que je veux, ne me faites pas c*** » lui a-t-elle répondue avant de se faire rétorquer par l’homme, « non, la règle c’est la même pour tout le monde !« 

Les clients portent leurs masques et se désinfectent les mains et leurs chariots. Crédit : Jimmy Joubert / Angers Info

Rassurer les clients

Stéphane Dantec a expliqué qu’avec le cas de Covid-19 chez ses employés, « un renforcement du nettoyage dans le magasin et principalement dans les pièces pour les employés va durer 10 jours« , mais pour les clients, la protection n’est pas oubliée avec plusieurs gel hydroalcoolique ainsi que des lingettes pour nettoyer des chariots. Notre attention s’est portée au rayon « fruits et légumes » puisque l’enseigne propose des gants pour prendre leurs produits en libre-service. Si aujourd’hui, il n’y en avait pas, Stéphane Dantec nous assure que « nombreux sont les clients qui en utilise, un peu moins depuis la sortie du confinement, mais il en existe toujours. On doit en remettre très prochainement« . De plus, les « scanettes » sont nettoyées avant leur mise à disposition et au niveau des caisses « express », on a pu voir un employé utiliser un stylet tactile pour intervenir sur les caisses et un autre, nettoyer chaque caisse après chaque passage.

Un employé désinfecte une caisse express. Crédit : Jimmy Joubert / Angers Info

Quel avenir ?

Si l’avenir du Covid-19 reste incertain pour le moment, les dispositifs mis en place dans l’hypermarché devraient rester ainsi tant qu’il n’y aura pas d’évolution. La direction reste dans l’attente des résultats des autres employés. Stéphane Dantec précise qu’il souhaite vraiment « collaborer avec l’ARS pour contrôler ce virus« . En cas d’une positivité des autres employés, nous pourrions faire face à un nouveau cluster dans le département.

Affichage au rayon fruits et légumes. Crédit : Jimmy Joubert / Angers Info
Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

89 + = 97