Hippisme

Quinté. Le Prix de la Concorde à Enghien ce jeudi 6 Août 2020.

Publié

le

Le Prix de la Concorde à Enghien ce jeudi 6 Août 2020.

Direction Enghien, ce jeudi 6 Aout 2020 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, le Prix de la Concorde vont s’affronter partants. La course sera disputée sur 2875 mètres, et dotée de 49 000€.

Dans cette épreuve, même si Bois du Bosnet (1) n’a pu se mettre en évidence, ses dernières courses ne sont pas si mauvaises. À l’entraînement, il affiche une très bonne condition physique. Certes, le lot est très bien composé et il s’attaque à forte partie, mais il ne faut pas l’interdire pour la cinquième place, car il apprécie particulièrement la piste d’Enghien, indique Franck Boismartel

Les confidences de Geny

Christophe de Groote: La dernière fois, à Enghien, avec le 9 derrière l’autostart, Danseur Baroque (2) a toujours été victime de l’emprise du peloton. Avec un meilleur numéro, il aurait pu finir troisième ou quatrième. Il est en forme et a bon moral. L’opposition est relevée mais, avec un parcours impérativement caché, il n’est pas hors d’affaire pour une place. Cet hiver à Vincennes, il s’était classé cinquième dans un lot similaire.

Matthieu Abrivard: À Angers, je l’avais munie d’un bonnet fermé et Diane des Loyaux (3) s’est montrée beaucoup trop allante. Malgré tout, elle a conservé le premier accessit. Elle est restée au mieux et l’engagement au premier échelon reste favorable. Cela dit, il y a de sérieux clients au second poteau. Elle va apprécier ce parcours et compte d’ailleurs deux succès en autant de sorties sur cette piste. Sa place est dans le quinté.

Mme Virginie Moquet: Donuts Deladou (4) vient d’échouer aux portes du quinté dans une épreuve similaire. Il est toujours au top et les conditions de course sont idéales, même s’il y a de bons chevaux au second échelon. Je vais demander à son driver d’être, cette fois, plus offensif. La victoire est difficilement envisageable mais, à l’issue d’un bon déroulement de course, il peut s’immiscer dans le quinté.

Franck Nivard: Clovis Montaval (5) vient de bien se comporter deux fois de suite. Comme il bénéficie d’une avance ce coup-ci, il n’est pas impossible qu’il aille de l’avant, une tactique qu’il appréciait pas le passé. Sa forme est sûre. En revanche, il y a quelques clients, notamment au second échelon.

Dominik Locqueneux: Sa récente deuxième place sur cette piste est bonne. Dona Viva (6) se montre très régulière et l’allongement de la distance ne va pas la déranger. Même si l’opposition est relevée, elle fait face à un engagement idéal à la limite du recul. Étant sous le coup d’une mise à pied, c’est Gabriele Gelormini qui la drivera. Je serais déçu si elle ne termine pas dans le quinté, voire dans les trois premiers.

Mlle Mélanie Gibon: Pour sa rentrée le mois dernier, sur cette piste, Colorado Blue (7) n’était pas suffisamment affûté. Cela risque d’être encore le cas dans ce quinté, mais il a besoin de courir pour retrouver la bonne carburation. Aux 25 mètres, ses chances sont assurément bien minces.

Philippe Daugeard: La semaine dernière sur cette piste, desservi par son numéro en dehors derrière l’autostart, Be One des Thirons (8) a aussi perdu du temps dans le dernier tournant, au moment de l’accélération. Même s’il n’a pas fini comme à son habitude, sa tentative n’est pas mauvaise. Comme il n’a pas un programme attrayant à venir, j’ai pris la décision de le déclarer partant. Il a travaillé gentiment et peut se réhabiliter.

Jean-Michel Bazire: Ses dernières sorties sont bonnes. Dostoievski (9) est un cheval sérieux, mais il faut que tout se passe bien. Il n’a pas les moyens de faire le tour de ses adversaires. Une fois de plus, lui cacher l’effort sera impératif. Alexandre (Abrivard) a déjà eu l’occasion de le mener. Il est dans sa catégorie et a sa place à l’arrivée, mais je ne pense pas qu’il dispose d’une toute première chance.

Jean-Loïc Claude Dersoir: Cash du Rib (10) se montre irréprochable à l’attelé depuis de nombreux mois. Il cherche sa course, mais tombe à chaque fois sur plus fort. Dernièrement, dans une épreuve similaire, il aurait pris la deuxième place, sans un incident en face. Il est toujours au top et apprécie particulièrement la piste plate d’Enghien. Il a encore sa place dans le quinté.

Bruno Angot: Avec les gains de Boston Terrie (11), je n’ai pas le choix des engagements. Pour préparer un futur engagement au trot monté aux Sables-d’Olonne, je suis amené à l’aligner au départ de ce quinté. Aux vingt-cinq mètres, sa tâche ne sera pas facile. À l’attelé, il n’est pas dénué de moyens, mais est nettement plus recommandable dans l’autre spécialité. Il est préférable de le revoir.

Guillaume Gillot: Aux Sables-d’Olonne, Black Jack From (12) s’attaquait à trop forte partie et s’est montré fautif. Il est toujours aussi difficile, malgré son âge. Jeudi, il revient dans sa catégorie. À l’entraînement, il me paraît toujours en forme. L’opposition est relevée et je ne peux pas partir très confiant, mais je sais aussi qu’il est capable d’accrocher une petite place, s’il se montre sage.

Romain Derieux: Après avoir aligné les bonnes performances,Dream de Lasserie (13) a enfin trouvé son jour dernièrement sur ce parcours. Il retrouve un engagement semblable, même si le lot me semble mieux composé qu’en dernier lieu. Diablo du Noyer (16), Alinéa (15) et Dostoievski (9) sont notamment de sérieux rivaux. Il va encore donner sa pleine mesure et sa place est dans les cinq premiers.

Yves Dreux: Dans le Prix de Buenos-Aires, Belle Louise Mabon (14) a joué de malchance dans le dernier tournant, derrière un cheval au galop. Elle s’est cependant fort bien relancée pour finir. Je pense qu’elle aurait pu gagner un ou deux rangs au passage de la ligne d’arrivée. Sa forme est sûre. C’est une chic jument, qui se donne toujours à fond. À l’issue d’un parcours caché, elle peut finir parmi les cinq premiers.

Christian Bigeon: Certes, Alinéa (15) a enlevé avec aisance le Prix du Palais de Chaillot le mois dernier sur cette piste mais, avec lui, on n’est jamais sûr de rien. Il est certain qu’il a sa place à l’arrivée, s’il ne commet pas de bêtises. À l’entraînement, il affiche une forme irréprochable. Aux vingt-cinq mètres, il faut surtout souhaiter qu’il ne rencontre pas de problèmes de trafic.

William Bigeon: Le mois dernier sur ce parcours, Diablo du Noyer (16) est parti de loin, mais a trouvé la ligne droite d’Enghien un peu longue. Il est resté au top et bénéficie de bonnes conditions de courses au plafond des gains. Ce n’est toutefois jamais facile de rendre la distance et le lot est bien composé. Sa place est évidemment dans le quinté mais, pour disputer la victoire, il faudra que tout se passe bien.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook  La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store

Une synthèse: 13-15-16-9-3-6-10-5 La synthèse de la presse:13 – 15 – 16 – 3 – 9 – 6 – 5 – 10

Europe 1 :16-15-13-9-14-10-3-6
Le Parisien :13-15-9-6-5-3-16-14
Ouest France:15-13-9-5-3-16-14-6
Sud Ouest :15-13-9-5-14-3-6-16
RTL:15-9-13-3-15-5-10-14
Paris Turf :3-13-15-6-16-9-8-10

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 1 =