Environnement

Cyanobactéries. 3 décès de chien dans la Loire, le préfet de Maine-et-Loire rappelle à l’extrême vigilance.

Publié

le

Credit Google – Cyanobactéries. 3 décès de chien dans la Loire, le préfet de Maine-et-Loire rappelle à l’extrême vigilance.

Avec l’installation des chaleurs estivales et la baisse du niveau des eaux dans la Loire et les rivières, des cyanobactéries sont susceptibles de se développer dans les zones où le courant et la profondeur sont faibles et où la transparence de l’eau laisse entrer les rayons du soleil.

« Les mesures de surveillance du milieu dans le département du Maine-et-Loire ont permis de détecter l’apparition sur la Loire de petits amas d’algues noirs flottants au gré du courant et s’accumulant derrière les obstacles. » indique la Préfecture de Maine-et-Loire

Ces amas d’algues sont présent entre l’embouchure de la Vienne et Saumur sur la rive gauche de la Loire.Les résultats analytiques montrent que ces flottants sont constitués en grande partie d’algues filamenteuses, mais contiennent également des cyanobactéries benthiques, productrices possibles de toxines qui sont alors présentes dans ces amas.

Parallèlement, « le réseau des vétérinaires a déclaré à la DDPP, 4 suspicions d’intoxications de chiens dont 3 mortalités entre le 30 juillet et le 2 août 2020. Ces chiens ont présenté des signes nerveux
caractéristiques survenus rapidement après une baignade dans la Loire. Les animaux s’étaient notamment baignés à Saumur, à Villebernier et aux Ponts-de-Cé. » précise la Préfecture de Maine-et-Loire

Il convient particulièrement d’empêcher les chiens de se baigner ou de s’abreuver en bordure de Loire et d’éviter les zones particulièrement touchées par ce phénomène : pour rappel les chiens sont reconnus comme une sentinelle précoce de la présence de ces toxines en raison de leur comportement de jeu et de leur appétence pour ces amas noiratres.

Les symptômes possibles pour l’animal :
• dans l’heure suivant l’ingestion de l’eau ou d’algues contaminés : nausées, vomissements, tremblements, faiblesse musculaire, convulsion,coma

La préfecture rappelle les précautions à prendre :

Il est rappelé qu’il est strictement interdit de se baigner dans la Loire compte tenu des risques importants de noyades associées aux zones de courant imprévisibles et fortement déconseillé dans les autres cours d’eau et plans d’eau non surveillés.Une surveillance étroite des enfants doit être assurée au bord de l’eau.

Les mesures d’hygiène générale permettent d’éviter les risques pour la santé humaine :
• éviter de manière générale de toucher tout objet ayant été en contact avec les algues sur les plages
et grèves (cailloux, bois…) ;
• Ne pas pratiquer d’activités nautiques dans des zones où des amas d’algues sont accumulés ;
• Eviscérer et étêter les poissons (petite friture).

En cas de doute, consultez votre vétérinaire

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

88 − = 84