Angers

Audience d’Angers Télé: ce que nous disent les chiffres !

Publié

le

Archives - La régie d'Angers Télé

Archives – La régie d’Angers Télé

51.000 téléspectateurs par semaine d’audience cumulée pour la chaîne locale angevine. Qui dit mieux ? Bah….quasiment toutes les autres locales en France ! 250.000 à Tours et au Mans , 400.000 à Rennes pour ne citer que les chaines voisines.

Cinq fois plus d’audience par exemple pour la télé du Mans avec pourtant deux fois moins de subventions de la part des collectivités. A titre de comparaison radio G, radio angevine associative, attire chaque semaine avec 6515 euros de subvention accordée par la ville encore dernièrement, près de 40.000 auditeurs ou même la radio catholique angevine RCF et ses 60 000 auditeurs par semaine. Doté d’un budget de 840.000 euros dont 740.000 proviennent des collectivités locales, Angers Télé est l’une des plus gourmandes en terme de financement public et l’une des plus coûteuses pour le contribuable (NDLR L’agglo et la ville d’Angers devront verser encore 1,4 Million d’Euros à la chaine pour les deux prochaines années), eu égard a ses audiences confidentielles. (Voir tableau comparatif coût d’un téléspectateur ci-dessous).C’est bien là tout le problème pour la nouvelle municipalité, contrainte de veiller aux dépenses superflues.

Comment pourra t-elle légitimer auprès des angevins un tel niveau d’investissement en faveur d’une chaine locale dont l’attractivité n’est pas vraiment perceptible? Oui, mais voilà à Angers la télé locale a toujours fait partie du patrimoine, elle a connu ses heures de « gloire » à ses débuts avec TV 10 Angers mais aussi des heures plus sombres avec le dépôt de bilan d’Angers 7. Si en terme de notoriété et de durée d’ écoute Angers Télé, lancée dans la précipitation en février 2013, semble tirer son épingle du jeu, elle peine a attirer les annonceurs, le nerf de la guerre .

Plusieurs explications peuvent être avancées : des programmes vus et revus, une grille peu évolutive, mais surtout un modèle économique obsolète et fatalement condamné à disparaître en temps de crise puisqu’il mise sur le tout-subventions.Quelles solutions s’offrent à Christophe Béchu pour gérer ce dossier sensible d un point de vue économique …mais aussi politique? S’il la supprime, ses opposants lui tomberont dessus en arguant un déni de démocratie locale. Cette option semble assez peu probable. Deuxième hypothèse, la plus réaliste : la municipalité réduit la voilure et Angers télé devra se retrousser les manches pour trouver d’ autres subsides. Ce scénario obligerait Angers Télé à augmenter considérablement ses recettes publicitaires (Prévision de 100 000€ la première année puis atteindre 300 000 € au bout de trois ans) ainsi que l’ ont réussi avant elle , le Mans, Nantes, Tours, Cholet ou Rennes et dont la qualité des programmes n’a parfois rien à envier aux chaines nationales. Cependant leurs recettes publicitaires sont en berne . D’ailleurs, comme l’indiquait l’ initiateur de cette chaîne et ancien maire d’Angers, Frédéric Béatse « Il n’existe pas de télé locale gagnant de l’argent en France ».

Mais alors qui doit payer ? Dans tous les cas le Maire, Christophe Béchu, devra réfléchir avant de sortir les subventions promises par l’ancienne majorité, soit 1,4 Million d’euros pour les deux prochaines années. Avec le nouveau président de la SEM Angers Loire Télévision, Benoit Pilet, ils vont dresser un état des lieux et s’appuyer sur les derniers chiffres d’audience paru dernièrement (Chiffres que nous n’avons pu malheureusement obtenir pour le moment de la direction de la chaîne), « Angers a un souci de rayonnement. Une télévision locale peut permettre de contribuer au rayonnement d’un territoire. Angers télé n’est-elle donc pas trop tournée vers les Angevins et pas suffisamment vers l’extérieur ? » déclarait encore dernièrement Christophe Béchu à Ouest France.

Attractivité ??  En effet,  la chaine touche plus de 170 000 foyers mais il est vrai qu’une station France Bleu ou France 3 à 400 000€ « One shot » comme au Mans par exemple, ça donne du cachet et on y cause d’Angers un peu plus loin que Montreuil-Juigné !

Anthony Marsault

Coût d'un téléspectateur /année pour le contribuable.

Coût d’un téléspectateur /année pour le contribuable.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
8 Commentaires

8 Commentaires

  1. Pingback: Audience d'Angers Télé: ce que no...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 6 = 4