Hippisme

Quinté. Le Prix du Pont de l’Alma à Enghien ce mercredi 12 Août 2020.

Publié

le

Le Prix du Pont de l’Alma à Enghien ce mercredi 12 Août 2020.

Direction Enghien, ce mercredi 12 Août 2020 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, le Prix du Pont de l’Alma vont s’affronter 16 partants. La course sera disputée sur 2150 mètres, et dotée de 44 000€.

Dans cette épreuve, Goldy Stardust (14) a fait un truc à Abbeville le 25 juillet. En effet, au petit galop de chasse peu après le départ (de très nombreuses foulées !), et pratiquement hors course, elle a réalisé un retour de toute beauté. Partie normalement, elle aurait vraisemblablement mené sa tâche à bien. Elle a déjà prouvé son aptitude à la piste d’Enghien. C’est la moins riche, mais pas la moins douée de toute évidence.

Les confidences de Geny

Alexis Marie: La dernière sortie de Best Match (1) au Mans, où il était ferré, avait pour objectif de préparer cet engagement. Non seulement il fait partie des plus riches, mais il sera aussi pieds nus. J’ai fait appel à Éric Raffin. Je le connais encore assez mal, car il est à l’écurie depuis peu de temps, mais il a l’air sérieux. J’ai aussi remarqué qu’il avait réalisé une bonne valeur sur ce tracé au mois de mars.

Jean-Paul Piton: Pour ses débuts sur une piste en herbe et sur un tracé à main droite à Vittel, Dancing Love (2) s’est bien comporté. Selon son partenaire, il aurait même pu gagner sans une gêne pour finir. Sa forme est sûre. Mercredi, il est bien engagé, sans les 6 ans et sans trop de concurrence étrangère. Avec un bon parcours au mental, c’est-à-dire caché, il a le droit de terminer parmi les cinq premiers.

Charley Heslouin: La dernière course de Big Kaiser (3) sous la selle est bonne, car il affrontait de séreux clients. Auparavant, il s’était mis en évidence dans des épreuves à réclamer. Je profite de cet engagement favorable face aux « vieux » pour tenter l’aventure à ce niveau. Sa tâche s’annonce assez compliquée mais, il est en forme et sa dernière sortie au trot monté devrait lui avoir fait du bien.

Thierry Duvaldestin: Carnaval du Vivier (4) a bien gagné à Meslay-du-Maine et, depuis, il a conservé une forme identique. Comme il démarre généralement bien à la volte, je ne peux pas dire que le départ donné avec l’aide de l’autostart va l’avantager. Assez tendu de tempérament, il ne faudrait pas qu’il se mette à tirer. Si tout se passe bien, il devrait alors poursuivre sur sa lancée. Je redoute les étrangers, en particulier Whole Lotta Love (10).

Patrick Hachin: Cela s’est mal passé lors de sa dernière sortie. Divine de Navary (5) s’est retrouvée en tête trop tôt, puis s’est mise à tirer. Elle a fini par se mettre au galop avant de revenir bien terminer. Depuis, je lui ai laissé le temps de reprendre de la fraîcheur en vue de cet engagement visé. Elle est mieux longues distances mais la ligne droite d’Enghien va l’aider. Je redoute Carnaval du Vivier (4) et Whole Lotta Love (10).

Maxime Bézier: Dernièrement au Mans, Dulcinée du Dollar (6) s’est montrée fautive à l’entrée de la ligne droite où j’ai peut-être rabattu les œillères un peu trop vite. Elle aurait pris la quatrième place. Auparavant, elle s’était imposée sur l’herbe. Sa forme est sûre et les conditions de course sont favorables. À l’aise sur les courtes distances, elle peut venir accrocher une place à l’issue d’une sage course d’attente.

Bernard Piton: Bon Jenilou (7) a montré sa forme à plusieurs reprises ces derniers temps sur l’herbe. Il est toujours au top et l’engagement est idéal. Cela dit, il n’a jamais réussi à se mettre en évidence à Enghien. Visiblement, il n’appréciait pas la piste ferme. Cette fois, je vais le munir de plaques en espérant qu’il soit plus à l’aise. Si c’est le cas, il a sa place dans les cinq premiers.

Mlle Anaïs Michel: Cronos d’Hameline (8) n’a pas démérité dernièrement au Mans. Il est revenu au mieux après un passage à vide. Il n’a pas de marge de manœuvre, mais l’engagement, face uniquement à des chevaux d’âge, est idéal. Le rythme soutenu devrait l’avantager, car il a tendance à tirer. À l’issue d’un déroulement de course favorable, il peut accrocher une petite place.

Ronny Kuiper: À Compiègne, Crazy Dream (9) a encore manqué pour finir. Il a peu couru cette année et il a besoin de retrouver le rythme de la compétition. Cela risque d’être encore le cas dans ce quinté, d’autant qu’il va s’élancer en deuxième ligne. Il y a également du beau monde. Dans ces conditions, il est difficile d’envisager sa présence parmi les cinq premiers au passage de la ligne d’arrivée.

Philippe Daugeard: Whole Lotta Love (10) est rentré fatigué de son déplacement en Finlande où, après avoir bien tenu sa partie dans un Grand Prix enlevé par Vitruvio, le cinquième du dernier Prix d’Amérique, il n’avait pas suffisamment récupéré ensuite. Il s’est refait une santé depuis. Sans être affuté, il garde son mot à dire. Il adore ce tracé et sera déferré des quatre pieds, ce qui n’était pas le cas les dernières fois.

Cédric Deffaux: Digital Collection (11) s’est bien comporté à Compiègne où il est sorti un peu tôt à mon avis, ce qui lui coûte un meilleur classement. Il a bien pris sa course. Mercredi, avec un numéro favorable et s’il peut boucler son parcours en dedans, il n’est pas incapable de venir prendre la quatrième ou la cinquième place. Normalement, il est pratique et il possède une bonne pointe de vitesse finale.

Alexandre Abrivard: Dame de Bellouet (12) a été bonne dernièrement à Durtal où elle s’est retrouvée piégée en épaisseur, le nez au vent ,à un tour de l’arrivée. Elle n’a « coincé » qu’à la fin après avoir pris le meilleur dans le dernier tournant. Elle est restée au mieux et l’engagement est idéal. Face à une telle opposition, elle a une belle carte à jouer.

Thomas Levesque: À Cabourg fin juillet, dans une course sans concession, Juvels Boy (13) a suivi le mouvement à la sortie du dernier tournant et il est allé au poteau. C’est un cheval qui a de la classe et qui possède une facilité à suivre tous les trains. Bien sûr, il ne lui faut pas une course sans train. S’il n’est pas desservi par un éventuel manque de rythme, alors il devrait encore bien se défendre.

Dominik Locqueneux: Les dernières courses de Clemenza Am (15) avaient pour but de préparer cet engagement sur mesure. À Compiègne, il a bien couru, mais il n’a pas trop apprécié la montée. Il sera plus à son affaire sur cette piste plate et sur cette distance. Mis à part un ou deux « clients », le lot n’a rien d’extraordinaire. Je compte sur lui pour prendre une place dans le quinté.

Mlle Anaïs Michel: Be Good (16) vient de renouer avec les bonnes performances en prenant une encourageante deuxième place à Neuillé-Pont-Pierre. Mercredi, il monte de catégorie et doit s’élancer en seconde ligne. Il va bénéficer d’un engagement plus favorable la semaine prochaine à Vincennes. Sa tâche s’annonce compliquée.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook  La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store 

Une synthèse: 4-10-5-14-12-15-1-13 La synthèse de la presse: 4 – 14 – 10 – 13 – 1 – 15 – 5 – 6

Europe 1 : 14-4-5-10-11-1-2-15
Le Parisien :4-10-12-5-14-15-1-3
Ouest France: 4-10-5-6-14-1-12-15
Sud Ouest : 4-1-10-5-14-13-12-15
RTL: 14-4-5-10-13-1-15-12
Paris Turf :4-10-5-6-12-14-13-1

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − 9 =