Business

Ouverture de Casino à Angers le dimanche. Matthieu Orphelin proposera des dispositifs contre « un contournement de l’esprit de la loi »

Publié

le

Crédit Thomas Baritaud – (De gauche à droite), Nicolas Hulot, ex-ministre de la Transition et Matthieu Orphelin, député sur la 1ère circonscription de Maine-et-Loire.

À partir du 25 août, le Géant Casino de la Roseraie, à Angers, restera ouvert le dimanche après-midi, sans aucun salarié à l’intérieur. Les syndicats et les politiques locaux sont vent debout et dénoncent un contournement de la réglementation sur le travail dominical. Aujourd’hui le député médiatique de Maine-et-Loire Matthieu Orphelin, demande au Groupe Casino de revenir sur sa position.

C’est une première en France. À partir de la fin du mois d’août, l’hypermarché Casino de la Roseraie à Angers ouvrira le dimanche après-midi dans une configuration particulière. Plus de caissiers ni d’employés dans les rayons, seuls une «animatrice de caisse» et trois vigiles d’une société extérieure seront présents pour assurer l’accueil et la sécurité dans le magasin.

Les réactions syndicales et politiques locales, expriment « unanimement un fort scepticisme et une ferme opposition quant à votre projet d’ouverture le dimanche après-midi. » précise le Député de Maine-et-Loire Matthieu Orphelin, dans un courrier adressé au Directeur Général du Groupe Casino

Le député demande au distributeur de revenir sur la décision d’ouverture en argumentant par le fait qu’« Il s’agit manifestement d’un contournement de l’esprit de la loi « . En effet, l’article L3132-13 du code du travail, n’autorise le travail des salariés des commerces alimentaires le dimanche que jusqu’à 13h00. Tout en connaissant la situation financière difficile que traverse actuellement le groupe Casino, « je pense que les nouveaux leviers de croissance durable et de rentabilité sont à chercher ailleurs. » affirme Matthieu Orphelin.

Aussi, il proposera « dès le prochain projet de loi de finances 2020, de nouveaux dispositifs pour soutenir les petits commerces de centre-ville et de centre-bourg tout en régulant mieux les ouvertures dominicales de grandes surfaces, et pour repréciser l’article L3132-13 du code du travail afin qu’il ne puisse plus être contourné. »

hier , c’est le PCF en Anjou qui est monté au créneau « Cette décision est une véritable régression sociale parce qu’elle permet l’ouverture de zones commerciales avec des « prestataires » – comprendre ici des travailleurs sans statut – précarisant encore plus les conditions de travail des salariés en les mettant en concurrence. Cela au détriment de leur santé, la notion de repos et de vie de famille n’existant plus.

Cette décision s’inscrit dans l’air du temps. Elle détruit la dimension sociale du travail, les salariés se retrouvent isolés face au Capital. Des précédents ont existé et avortés : en Belgique, le groupe Carrefour a tenté l’expérience, mais a du renoncé sous la pression populaire. »

Une manifestation contre l’ouverture du point de vente est prévue ce dimanche devant l’enseigne à la Roseraie.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 81 = 84