Economie

Le Calathéa, plante du mois de septembre !

Publié

le

Crédits photo : maplantemonbonheur.fr

Crédits photo : maplantemonbonheur.fr

On reconnaît le Calathéa à ses feuilles hors du commun. Ornées de belles lignes, parfois de dessins, ensemble, elles forment une véritable œuvre d’art ! Portées par des pétioles qui sortent directement de la terre, cela permet un bruissement quand les feuilles bougent. Alors, tendons l’oreille…

Le Calathéa et ses belles feuilles mouvantes
Des formes multiples, ondulées, striées, rondes, ovales et décorées de dessins à couper le souffle, c’est bien ce qui définit les feuilles du Calathéa. Outre d’être d’une beauté époustouflante, ces feuilles ont une autre particularité impressionnante : elles bougent ! Dès que le soleil se lève, les feuilles se déplient pour mieux capter la lumière. Le soir elles se resserrent, formant un doux bruissement.

De la forêt vierge à nos salons
Le Calathéa est originaire des forêts vierges d’Amazonie, en Amérique du Sud. Il y pousse à l’ombre entouré d’une végétation dense. L’environnement y est assez peu lumineux, mais humide. Ces conditions particulières sont à retrouver à la maison, pour que la plante se sente chez elle. Le salon, le hall d’entrée ou la salle de bain, sont de bons choix, à l’écart du soleil direct.

Lumière tamisée, air humide
Le Calathéa n’est pas une plante difficile, il n’a que quelques souhaits pour bien vivre. La température ambiante doit être entre 15 et 23 degrés. Il se sent bien dans un endroit légèrement ombré ou avec de la lumière tamisée, proche d’une fenêtre côté ouest par exemple. Arroser la plante 2 fois par semaine et vaporiser régulièrement les feuilles, sont les meilleurs gestes à effectuer pour que le Calathéa garde sa beauté durablement.

Bon à savoir:
Les feuilles de Calathéa existent non seulement dans de nombreuses teintes de vert, mais aussi dans des tonalités violet-rouge ou argentée.
Sur les feuilles de certaines variétés de Calathéa se trouvent des “yeux”, comme sur les plumes d’un paon. C’est pourquoi on l’appelle aussi la plante paon.
Si les feuilles du Calathéa deviennent marron ou s’enroulent, cela présage un air trop sec. Il faut alors vaporiser la plante régulièrement ou la poser sur une sous-coupe contenant un lit de graviers humides.
Il existe une variété de Calathéa qui fleurit. Il s’agit du Calathéa Crocata, avec des inflorescences portant des bractées jaune-orangé.
En hiver, dans une pièce pas trop chauffée, le Calathéa a moins soif. Il faut alors réduire la fréquence d’arrosage.
Le Calathéa est symbole d’un nouveau départ. L’origine de cette symbolique est le proverbe anglais ‘to turn a leaf’, ce que le Calathéa fait au coucher du soleil.
Dans la région Amazonienne, les feuilles de Calathéa sont utilisées pour couvrir les toits, pour en faire des paniers et en tant que médicament.
Zone non-fumeur. Le Calathéa déteste la fumée et les courant d’air, ainsi, il n’aime pas être dehors, ni dans des espaces fumeurs.

L’astuce du mois !
Les magnifiques feuilles du Calathéa sont à elles seules les mannequins d’un shooting photo. Elles sont si voluptueuses qu’elles se sentent presque à l’étroit dans un cadre. En contemplant la photographie, on s’imagine leurs bruissements apaisants qui donnent l’impression de se retrouver au cœur de la jungle. A découvrir en Septembre !

Le groupe HORTICASH (www.horticash.com), grossiste en plantes et décoration, soutient les fleuristes et poursuit son engagement dans la sauvegarde d’un artisanat incontournable à notre paysage économique.

En présentant chaque mois une nouvelle plante, HORTICASH invite le grand public à se rendre chez les artisans fleuristes de leur quartier pour découvrir des végétaux étonnants !

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 2 =