Angers

A Angers, Irigo annonce une rentrée pleine de nouveautés

Publié

le

Bernard Dupré, elu de l'agglo angevin et à la ville et Christophe Reineri, directeur de Keolis Angers.

Bernard Dupré, elu de l’agglo angevin et à la ville et Christophe Reineri, directeur de Keolis Angers.

Le Directeur d’Irigo, Christophe Reineri, affirme une « vision dynamique de la rentrée » et de nombreux changements son annoncés par le groupe Keolis pour la rentrée 2015. Cette année est l’année la plus annonciatrice de modifications : modifications de l’offre, des lignes et des mesures mises en place pour la rentrée.

Les communes de la 1ère couronne sont en recherches amélioration et c’est e, répondant à ces demandes que le groupe a lancée de nombreuses modifications. Un traitement des heures de pointe a par exemple été effectué, sachant qu’elles augmentent de 10% par an. Une gestion des flux est aussi menée fluidifier les déplacements, surtout les flux étudiants, car « il faut s’adapter » souligne le Directeur.

Modifications des lignes de bus :

Ligne 2
La ligne 2 qui dessert Trélazé sera prolongée jusqu’au quartier de la Quantinière. Ainsi, le terminus de la ligne 2 sera désormais Halte Ferroviaire, et trois nouveaux arrêts sont créés après l’arrêt 8 : Quantinière, Malraux et le nouveau terminus.

Ligne 6
Au niveau de la ligne 6, le quartier Bouchemaine qu’elle dessert a fait de nombreuses demandes quant au temps de parcours jusqu’au centre ville. Les solutions trouvées par Keolis sont de simplifier la ligne et par conséquent une ligne 6 Express va donc voir le jour. Celle-ci desservira Chatourteau, Bouchemaine, Val de Maine, le Lac de Maine, Carrefour Grand Maine, l’hyper centre et Les Gares. Le trajet est donc réduit de 10 à 20 minutes grâce au passage du bus par la 4 voies. Aucun changement n’est opéré sur la ligne 6 principale, à part l’arrêt Val de Maine qui sera systématiquement desservi. D’avantages de bus sont aussi prévus entre Bouchemaine-bourg et Chantourteau. Les horaires de passage de la nouvelle ligne devraient correspondre aux attentes des salariés.

Ligne 37
Sur la ligne 37, un nouvel itinéraire verra le jour desservant directement la gare, sans être obligé de passer par une correspondance via le tramway. Cela permettrait au quartier des Savennières de rejoindre le centre ville en 30 minutes et en 15 minutes pour le quartier Bouchemaine .De plus, un circuit direct sera mis en place entre Sainte Gemmes-sur-Loire et le collège Saint-Laud qui sera aussi desservi par les circuits scolaires Villon 1 et Villon 3.

Des solutions pour faciliter la rentrée

La rentrée est souvent synonyme de files d’attente à l’agence Irigo de la Place Lorraine. Le directeur de l’agence de transport annonce une amélioration des services ; l’an dernier le temps d’attente à la rentrée s’élevait à 1h environ, tandis que cette année il faut «moins d’une demie heure en période de rush » comme l’annonce Christophe Reineri. Pour la rentrée c’est Irigo qui va à la rencontre de ses clients. En effet, 5 points de vente seront mis en place au niveau des lieux de vie et de passages des Angevins. Du 31 août au 24 septembre des agences éphémères prendront donc place sur les sites universitaires de Belle-Beille et de Saint-Serge, ainsi que dans les centres commerciaux à partir du 27 septembre, à Mûrs-Erigné, Avrillé et Lac de Maine.

Un guichet ouvrira aussi ses portes à la Mairie de quartier de Montplaisir pour se rapprocher des clients les 1er et 3ème mercredis du mois de 9h à 12h30 et ce jusqu’à la fin de l’année.

Des ouvertures exceptionnelles sont prévues par les agences Irigo les 31 août, 1er et 2 septembre de 8h à 21h à la Place Lorraine ; et dès 9h30 du 1er au 4 septembre au point Vélocité de la gare.

Les deux grandes nouveautés de la rentrée Irigo sont la possibilité de s’abonner en ligne pour les détenteurs de la Carte A’tout sur www.irigo.fr/rentree (le site possède aussi d’autres fonctionnalités), et surtout la reconductibilité des abonnements d’une année sur l’autre tant qu’il n’y a pas de désengagement de la par du client.

Une politique de la ville
Bernard Dupré, conseiller municipal d’Angers chargé des déplacements et des infrastructures de transport, explique que le but est de « remplac[er] progressivement le mode de déplacement en voiture » par les transports en communs, « c’est une vision qui nous anime » ajoute-t-il.

Sécurité
Des réflexions sont menées pour trouver des méthodes afin de désorganiser les fraudeurs avec notamment des équipes de vérification en civil.
La sécurité des conducteurs est aussi une priorité avec 5 agents supplémentaires, un travail effectué en collaboration avec les forces de l’ordre, et des bus tous équipés de caméras.

Cette année, on a enregistré plus de 5% de voyages par rapport l’année dernière, soit environ 5,2 millions. On constate aussi que le bus sont plus à l’heure avec un taux de régularité de 75%.

Les agences de transports d’Angers évoluent donc, s’adaptant à la vie de la ville et de son agglomération, et son logo aussi, qui « change de couleur » et « s’arrondit » précise le Directeur.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. INCIVILITÉ

    29 août 2015 at 11 h 13 min

    Il reste énormément de travail à faire sur l’incivilité des gens.
    Déjà on dit bonjour au conducteur quand on entre, ensuite les poussettes qui se multiplient qui doivent être pliées pour ne pas gêner le passage, les pieds sur les sièges, laisser sa place à une personne âgée ou enceinte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 2 =