Education

Mieux accompagner les élèves en situation de handicap : une priorité pour la rentrée 2019

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – William Marois, recteur de l’académie de Nantes, est venu présenter ce matin deux dispositifs inclusifs pour la rentrée 2019, au Collège Félix Landreau, à Angers.

Le handicap est le sujet de cette rentrée pour le ministère de l’Éducation Nationale, qui va se concrétiser par la réalisation d’une École inclusive. Même si l’accueil des enfants en situation de handicap ne cesse de s’améliorer depuis 15 ans, le nombre d’élèves a été multiplié par 6. Par conséquent le budget a lui aussi augmenté (25%) ces deux dernières années à l’échelle nationale. Dès le 2 septembre, jour de rentrée de tous les élèves, un grand service public de l’École inclusive va être mis en place : le développement des pôles inclusifs d’accompagnements localisés (le Pial). Explications.

L’École inclusive vise à assurer une scolarisation de qualité à tous les élèves en situation de handicap – de la maternelle jusqu’au lycée – par la prise en compte de leurs besoins éducatifs particuliers. Depuis la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées de 2005, des avancées majeures ont été réalisées pour une École de plus en plus inclusive. En 2018, 340 000 élèves sont en situation de handicap. 2,4 milliards d’euros à l’échelle de la France sont consacrés pour répondre au plus près à leur besoin d’éducation. En septembre 2018, pour ne citer qu’un exemple, 270 Unités Locales d’Inclusion scolaire (Ulis) étaient dénombrées en France pour un total de 8 900 Ulis. De fait, l’accompagnement humain des élèves était en constante progression, avec de nombreuses créations de postes et des outils d’accompagnement nouveaux. Notons la mise en service d’un guide d’aide à la scolarisation des élèves en situation de handicap, Qualinclus, ou le développement de nouveaux outils numériques étudiants propres à chaque situation.

Pour cette rentrée 2019, un grand service public de l’École inclusive est déployé. C’est l’objectif du Président de la République, Emmanuel Macron. Afin de permettre l’éducation pour tous, tout en renforçant celles et ceux souffrant d’un handicap, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse transforme en profondeur l’accompagnement des élèves en situation de handicap avec plus de proximité, et de réactivité au sein de nouvelles organisations. La simplification des démarches familiales et la personnalisation des parcours des élèves sont l’un des deux axes majeures de ce plan.

Le détail des axes pour faciliter l’inclusion des élèves en situation de handicap

L’accompagnement personnalisé des élèves va passer par l’instauration d’un pôle inclusif d’accompagnement localisé (le Pial) au sein de 300 circonscriptions, 2 000 collèges (dont le collège Félix Landreau à Angers) et 250 lycées professionnels avec Ulis. Le Pial constitue à part entière une nouvelle forme d’organisation. Chaque besoin de l’élève est étudié, avec plus de flexibilité et de réactivité, tout en professionnalisant les enseignants. Une circulaire récapitulative sera distribuée à la rentrée. Une cellule de réponse aux familles dans chaque département sera mise en place jusqu’au mois d’octobre pour accompagner au mieux les parents, avec un réponse à leur demande sous 24h. Du côté du corps enseignant, des formations spécifiques sont prévues avec le développement, par exemple, de la plateforme Cap École inclusive. Des formations départementales seront également organisées.

Pour tout savoir sur le Pial et plus généralement sur les aides proposées par l’École Inclusive en 2019, n’hésitez pas à contacter le 02.41.74.35.22 (numéro uniquement valable pour le Maine-et-Loire).