Culture

Angers : des nouveautés pour les Journées Européennes du Patrimoine les 19 et 20 septembre prochains

Publié

le

Mathilde Favre-d’Anne et Nicolas Dufetel. Crédit : Jimmy Joubert / Angers Info

Nicolas Dufetel, adjoint à la culture et au patrimoine, et Mathilde Favre-d’Anne, adjointe au tourisme, à la mairie d’Angers, ont présenté les Journées Européennes du Patrimoine avec des nouveautés les 19 et 20 septembre prochains.

Pour cette 37e édition très particulière liée à la crise sanitaire, les Journées Européennes du Patrimoine se dérouleront les 19 et 20 septembre prochains. Les deux axes principaux sont l’éducation et la nature. Nicolas Dufetel, adjoint à la culture et au patrimoine à la mairie d’Angers, explique le choix de ces deux axes « l’éducation est une manière de faire vivre l’histoire et la culture à travers notre patrimoine. Pour la nature, il s’agit d’une réponse à ces mois de confinement, où la population ne pouvait pas sortir et c’est un moyen de revivre avec la nature« . Ces journées redonneront vie aux « arts vivants » avec des animations dans les rues sur les deux jours et une reprise de « Roof Piece » de Trisha Brown par le CNDC, sur plusieurs lieux dans la ville.

Apporter des nouveautés

Cette édition maintenue par le ministère de la culture est aussi une édition de nouveauté. « L’objectif est de redécouvrir des lieux qu’on ne regarde plus » indique Nicolas Dufetel. Pour cela, ces journées seront l’occasion de découvrir la nature avec des ballades à vélo à partir des maisons de quartier du Lac de Maine et des Hauts-de-Saint-Aubin. Il sera possible de découvrir les salles supérieures de la tour Saint-Aubin ainsi que le Ronceraie. Les fossés du château d’Angers seront accessibles au public et une ballade en lumière à Angers, dans des cars, sera réalisée le soir. La toute récente Maison de l’environnement aura la chance de réaliser deux activités comme le Rallye de la Corne-de-Cerf ou encore le Clued’eau, animées par des étudiants de l’ESTHUA. Le Repaire Urbain sera également un lieu phare avec des expositions sur le week end entier.

« Égayer les angevins et les habitants de l’agglomération »

Mathilde Favre-d’Anne a présenté le patrimoine de l’agglomération en insistant sur le Logis de la Constantinière, à Soulaine-sur-Aubance. Il sera possible de découvrir le Domaine de Maulny, à Cantenay Epinard, la découverte de la Zone horticole du « triangle vert » à Sainte-Gemmes-sur-Loire. Le château du Plessis-Macé n’est pas négligé, tout comme Loire Odyssée, à Saint-Mathurin-sur-Loire, où vous profiterez d’une visite guidée immersive sur les bords de la Loire. Un spectacle déambulatoire sur l’histoire de Montreuil-Juigné sera également présenté au public.

Au total, plus d’une soixantaine de sites seront à découvrir dans l’agglomération d’Angers, dans le respect des règles sanitaires en vigueur. Les réservations, gratuites, seront disponibles à partir du 8 septembre, à 10h, sur le site de Destination Angers.