Economie

Un été coloré, une rentrée chargée : bilan avec le maire d’Angers des chantiers en cours

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – Le Maire d’Angers, Christophe Béchu, cet après-midi à Angers.

Après un été à succès pour la ville d’Angers, Christophe Béchu a tenu de faire cet après-midi un tour d’horizon des activités, des rencontres et des échéances pour cette rentrée. De nombreuses animations ont été proposées aux Angevins durant tout l’été. « Cette saison touristique a été un vrai succès », déclare le maire d’Angers. Il est temps désormais de se pencher sur les chantiers de rentrée.

Encore une belle saison estivale qui vient de s’achever à Angers. Les écoliers ont repris le chemin de l’école depuis lundi matin. L’heure du bilan a sonné…

L’été à Angers en quelques chiffres

Culture, loisirs, sport et divertissement étaient au rendez-vous de cette saison touristique. La Balade du Roi René a confirmé son succès avec 121 300 spectateurs, venus déambuler du 27 juillet au 17 août sur les différents lieux proposant des animations. Les pics de fréquence ont été atteint les 3 premiers samedis avec 35 000 visiteurs par soirée. La mise en lumière du château a, quant à elle, été visionnée par 10 000 personnes. Côté sport aquatique, les piscines d’Angers ont accueilli plus de 98 000 entrées. En parallèle, les musées d’Angers ont eux aussi connus une belle saison estivale avec 43 790 visiteurs au total. Le musée des Beaux-Arts est le plus populaire auprès des Angevins et des touristes avec un pic de fréquentation de 21 283 visiteurs, soit la moitié des visites à lui tout seul. Côté festival, Tempo Rives a accueilli 24 100 mélomanes. Les centres de loisirs angevins ont été également très sollicités. 1 700 enfants ont fréquenté les 18 accueils de loisirs. L’Été au Lac a rencontré un franc succès auprès des angevins pour sa 4ème édition, avec toujours autant d’activités et d’animations au quotidien. Pour terminer ce bilan estival, les visites organisées par l’Office de Tourisme au mois de juillet et août ont rassemblé 1 000 touristes, soit une haute de 4% par rapport à 2018. Angers reste donc une ville attractive pour les touristes en été. Il fait bon vivre à Angers…

Tour d’horizon 2019 – 2020 à Angers

Malgré un été record en terme de chaleur, la nouvelle esplanade Cœur de Maine d’Angers a résisté. La guinguette éphémère fermera ses portes le 29 septembre prochain, en attendant la construction pour le 1er semestre 2021 de Halle Alimentaire. Le chantier débutera normalement l’été prochain sur la place de la Poissonnerie, en bas de la rue Plantagenêt. Il se situera au croisement des lignes de tram pour une surface totale de 1400 m². Du côté des travaux du tramway, la pose des premiers rouleaux de gazon s’effectuera au début du mois d’octobre. « Démarrage à l’arrêt Foch – Maison Bleue et on déroule » sourit le maire d’Angers, Christophe Béchu. « On espère atteindre le Centre de Congrès Jean Monnier en novembre, avec la plantation d’arbustes et la pose de mobilier urbain. Les angevins vont commencer à retrouver une ville sans barrière » déclare-t-il. Pour ce qui est du centre des congrès, 122 dates sont finalement prévues jusqu’à la fin de l’année(contrairement aux 84 annoncées au mois de mai), l’occasion pour les angevins de venir profiter de spectacles aussi divers que variés. Les touristes sont également les bienvenus à n’importe quelle saison. « Nous avons battu un record concernant les nuitées chez les hôteliers d’Angers. Nous avons gagné 10 000 nuits sur les 2 mois d’été » se félicite Christophe Béchu. Côté transports, la ligne Irigo de Nuit est actuellement en circulation depuis jeudi soir 0h30. « Nous sommes dans une phase de tests, c’est une première à Angers » explique le maire.

Un nouveau label pour la ville

Angers a été récompensé pour son engagement envers les forêts. « Avec la plantation des 20 000 premiers arbres dans la forêt de Grésillé, la ville a obtenu cet été le label PEFC pour la gestion durable des forêts » confie Christophe Béchu. Son projet de forêt urbaine sur le site de Grésillé, près du lac de Maine, a séduit. Il prévoit également d’étendre le végétal sur tous les projets angevins pour confirmer qu’un espace paysager aménagé est disponible à moins de 500 mètres pour chaque angevin.

Après Lyon, Angers accueillera Cities to Be

Le 12 et 13 septembre prochain, le 8ème Congrès International du Bâtiment Durable s’arrêtera à Angers. Organisé par l’Alliance HQE-GBC et NOVABUILD, des professionnels du monde entier se réuniront pour débattre sur les bâtiments, les quartiers, les infrastructures et les territoires de demain, dans le respect de l’environnement. Julien DENORMANDIE (ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement) et Emmanuelle WARGON (secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire) seront à Angers pour une rencontre avec Christophe BÉCHU. Cette dernière permettra aux élus de discuter de la question des bâtiments durables à Angers. Rappelons qu’à ce titre, la ville est engagée sur la question de l’habitat durable avec son plan d’investissement de 150 millions d’euros sur 12 ans.