Citoyenneté

A Angers, Le mouvement des « gilets jaunes » est-il en train de se fracturer ?

Publié

le

Crédit : B.D. Une partie du centre-ville interdite à la manifestation aujourd’hui.

Ils sont de moins en moins nombreux… mais ils sont toujours là ! Chaque samedi, des « gilets jaunes » continuent de manifester partout en France, à Angers et dans le Maine-et-Loire pour réclamer des changements dans le pays. Néanmoins, lors de leur dernière mobilisation contre l’ouverture le dimanche après-midi de l’hypermarché Géant Casino de la Roseraie à Angers, des « dérapages » verbaux ont eu lieu avec des propos à caractère raciste. Aujourd’hui, l’assemblée citoyenne des gilets jaunes angevins ne cautionne pas ces « dérapages » et certains de ses membres se retirent partiellement ou définitivement.

Ils ont beaucoup moins fait parler d’eux durant l’été. Mais certains Gilets jaunes comptaient bien se remobiliser massivement en cette rentrée, notamment en reprenant le rythme des manifestations du samedi et en réalisant quelques actions significatives comme des actions sur les ponts de la Ville ou la mobilisation contre l’ouverture le dimanche après-midi du Géant Casino de la Roseraie, malheureusement lors de cette dernière action des dérapages ont eu lieu, indique le collectif des gilets jaunes à Angers « En conséquence des « dérapages » survenus lors de la mobilisation à Géant Casino le 25 août dernier et suite aux importantes difficultés rencontrées depuis par l’Assemblée citoyenne pour assurer sa légitimité, pour garantir la cohésion des différents groupes de Gilets jaunes et pour préserver une ligne exclusivement fondée sur des valeurs humanistes, la plupart de ses membres organisateurs ont annoncé leur retrait partiel ou définitif. »

L’effort de structuration et de rassemblement du mouvement impulsé depuis maintenant six mois par l’Assemblée ayant été remis en cause dans ses fondements, « il est apparu que l’organisation actuelle et les visées de l’Assemblée devaient être redéfinies. » poursuit le communiqué de l’assemblée. « La continuité de l’Assemblée actuelle, qui avait pris son origine en mars dernier dans le sillage de l’Appel de Commercy, est donc fortement fragilisée. »

« Nous avons cru, ensemble, que l’idée d’un collectif Gilet jaune pouvait surmonter les différences et les individualités et devenir assez fort pour faire face à la machine Macron et à son monde. Cet espoir a été déçu, mais nous voulons croire qu’il reste une possibilité pour l’avenir, tout simplement parce que nous n’avons pas d’autre choix. Aujourd’hui, une nouvelle page des Gilets jaunes angevin.es se tourne et une autre reste à écrire avec le soutien de chacun.e. » conclut le collectif dans son communiqué.

La base n’est plus présente, mais les gilets Jaunes sont -ils toujours en action à Angers ?. Deux dates assez proches pourraient nous le prouver, dès vendredi avec la marche pour le climat des jeunes auxquels les gilets jaunes avait participé lors de la première édition, puis le 21 septembre lors du rassemblement des antifas contre le nouveau local de l’Alvarium

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 4 =