Rénovation urbaine. Un ministre de retour dans le quartier de Monplaisir à Angers avec un gros chèque.

Archive Crédit Thomas Baritaud – Il y a un an, le ministre est sur le terrain pour voir l’avancée du projet.

Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires est de retour à Angers et dans le quartier de Monplaisir avec une bonne nouvelle et un gros chèque pour la rénovation des quartiers Belle-Beille et de Monplaisir.

Un an après sa première visite, le maire d’Angers fera cet après-midi visiter au membre du gouvernement de nouveau le quartier de Monplaisir mais cette fois sur le volet éducatif, au Collège Jean Lurçat et du lycée Emmanuel MOUNIER, qui vont bénéficier d’un regroupement scolaire dans le cadre de la rénovation globale du quartier. Le ministre rencontrera les associations du quartier, les bailleurs ainsi que les élèves des groupes scolaires.

Près de 11 500 angevins vivent dans le quartier de Monplaisir. Ce dernier fait partie des 200 quartiers d’intérêt national retenus pour le Nouveau programme national de Rénovation urbain (NPNRU). Il accueille 60 % de logements sociaux sur l’ensemble de Monplaisir et 100 % dans le « coeur » du quartier. Le projet de renouvellement urbain porté par Angers Loire Métropole (ALM) souhaite « enrayer le décrochage urbain et social de ce quartier relégué, par la réhabilitation du parc social, la diversification de l’habitat et la restructuration d’équipements scolaires en articulation avec une stratégie ambitieuse de réussite éducative », précisait il y a un an le Ministère de la Cohésion sociale dans un communiqué.

La genèse du projet a commencé en 2014 grâce à l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru). Elle a choisi le quartier de Monplaisir, il sera amélioré dans le cadre d’un programme d’une durée de 10 ans. La rénovation débute avec la place de l’Europe réinventée. Puisque la ligne B du tramway arrive en 2022 et le centre commercial sera totalement reconstruit. Environ 500 appartements vont aussi être construits avant 2025. En parallèle, 1 512 logements seront réhabilités mais 400 seront détruits – dont la barre de l’Europe -.

« C’est indispensable de s’inscrire dans la durée »

Durant la visite il y a près d’un an, le ministre de la cohésion des territoires n’avait pas manqué de rappeler l’engagement du gouvernement d’Édouard Philippe pour la rénovation urbaine. La majorité veut doubler le nouveau programme national de renouvellement urbain passé de 5 à 10 milliards d’euros pour les quartiers.

Ce soir, Angers Loire Métropole et l’ANRU acteront le début de la Rénovation urbaine des deux quartiers angevins. L’Etat s’engage sur une subvention de 99 960 000€ pour le projet dont le montant total est estimé à près de 400 Millions d’euros.

Publié le 10/09/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Immobilier

Comments

  • Mon quartier le square Maurice Blanchard n’est pas lui un quartier dit sensible du moins pour le moment. Nous sommes pourtant depuis des mois à bout à cause des voitures qui se garantir vis la gare des jours entiers voir des semaines voir des mois. Une petit morceau de votre chèque ou du budget des magnifiques parkings de la gare auraient pu servir à mette des barrières afin que nous habitants nous puissions nous garer devant nos habitations..mais voilà suartier. Non sensible.. déplorable. Cordialement

    Bibi49 10 septembre 2018 18 h 57 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 4