Sante

Coronavirus : Le Maine-et-Loire en zone rouge

Publié

le

Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé que le Maine-et-Loire passait en zone rouge en ce qui concerne la circulation du virus.

Jean Castex, le Premier minsitre, a annoncé que le Maine-et-Loire en zone de vulnérabilité élevée (zone rouge), qui caractérisent une circulation active du virus ainsi que des taux d’incidence et de positivité
en progression. Il devient obligatoire le respect d’une distance d’un siège entre les personnes ou groupes de 10 personnes maximum, dans les salles de projection, cinémas, salles de spectacles, salles d’audition, de conférences, de réunions ou à usage multiple (par exemple salles des fêtes ou salles polyvalentes), ainsi que sous les chapiteaux, tentes et structures, stades, hippodromes, Gymnases, piscines, salles de sport… Pour rappel, le port du masque est obligatoire à partir de ce samedi 12 septembre, dans les villes d’Angers, Saumur, Cholet, Trélazé et Beaupréau.

Que peut imposer la préfecture ?

Avec le département en zone rouge, le préfet du Maine-et-Loire peut disposer à prendre plusieurs mesures pour lutter contre la propagation du virus. Ceux-ci peuvent concerner les déplacements avec une interdiction des déplacements de personnes dans un rayon de 100kms et les sorties du département (à l’exception de 8 motifs de déplacements) et adopter des conditions de déplacement plus restrictives à l’intérieur d’un département. Cela peut concerner l’accueil du public avec des fermetures provisoires sur des horaires précis, suspendre l’accueil d’enfants, adolescents et étudiants dans le cadre de l’éducation et interdire, restreindre et réglementer les rassemblements ou réunions dans les établissements de culte à l’exception des cérémonies funéraires. Il peut également interdire la tenue des marchés avec la possibilité d’autoriser l’ouverture de certains marchés alimentaires.