Politique

Quel programme pour le Conseil Communautaire d’Angers Loire Métropole ?

Publié

le

Corinne Bouchoux et Christophe Béchu présentent l’ordre du Conseil Communautaire de lundi. Crédit : Jimmy Joubert / Angers Info

Le Conseil Communautaire d’Angers Loire Métropole fait sa rentrée ce lundi 14 septembre. Quel programme sera à l’ordre du jour ?

Au programme du Conseil Communautaire d’Angers Loire Métropole, qui fait sa rentrée lundi 14 septembre, la Chambre Régionale des Comptes (CRC) a livré son rapport sur les 6 dernières années. Le rapport a indiqué au Conseil que les chiffres étaient bons. En revanche, la CRC a mentionné qu’il faut « plus d’échange sur les compétences car il y a encore trop de gestion par la ville d’Angers comme pour le Parc Expo, le Centre des Congrès, le Lac de Maine ou encore la nouvelle patinoire » précise le maire d’Angers et président d’Angers Loire Métropole, Christophe Béchu, qui comprend cette remarque, « effectivement, il y a une certaine logique dans ce que dit la CRC et c’est vrai que l’on doit mieux transmettre les compétences« . Le rapport indique également qu’il faut « se muscler sur le numérique et mieux évaluer les risques économiques » explique Christophe Béchu. Le rapport de la CRC recommande également « d’ajuster les taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagère avec le budget des déchets et mettre fin au sur-financement« , le président d’ALM assume « de baisser ces taux mais avec une marge de manoeuvre en cas de besoin« .

Lancement des assises de la transition écologique

Ce Conseil Communautaire sera un début de lancement des assises de la transition écologique. Corinne Bouchoux, vice-présidente chargée de la transition écologique et des déplacements, a évoqué le lancement de ces assises « on ne part de rien car beaucoup de choses ont déjà été faites. On doit porter un regard sur ce qui a été fait et voir ce que l’on peut faire à l’avenir. […] C’est une délibération qui est participative et collective où des maires de l’agglomération viendront avec des adjoints chargées à la transition écologique« . Au cours de ces assises, qui démarreront le 28 octobre, des temps-forts participatifs et décentralisés auront lieu pour confronter « ce qui est proposé avec les besoins des habitants« . Jusqu’au 28 octobre, les équipes de Corinne Bouchoux vont finaliser les dossiers, et l’ALM espère pouvoir voter en juin les conclusions des assises.

Les autres dossiers

D’autres dossiers seront évoqués lors du Conseil, notamment basés sur la transition écologique avec les travaux du Réseau de chaleur dans le quartier de Monplaisir, qui sont confiés à Alter Services. Le cycle de l’eau sera également évoqué par Jean-Paul Pavillon, vice-président chargé de ce sujet, avec les travaux sur la grande levée de Loire, la vente d’eau à la Communauté de communes de Beaugeois-Vallée et d’autres sujet concernant l’assainissement des eaux. Une centrale photovoltaïque devrait voir le jour à la Baumette. Un point sera fait sur les transports urbains, la gestion du stationnement et des déchts. Lors de ce Conseil, il sera question de parler des aménagements de l’espace public, des constructions scolaires et du développement économique avec une subvention de 10 000 € attribuée à Cités Unies France.