Tourisme

Un été au-delà des espérances pour Anjou Vignoble et Villages

Publié

le

La destination Anjou Vignoble et Villages ne s’attendait pas à une telle réussite cet été, après la crise sanitaire.

Les français ont passé leurs vacances en France, c’est ce que peut constater Anjou Vignobles et Villages après les chiffres dévoilés sur cet été. « Juillet et août ont été des mois où globalement la fréquentation a été supérieure aux précédentes années« , affirme Aurélien Debomy, directeur de l’Office de Tourisme Anjou Vignoble et Villages. Situé au Sud de la ville d’Angers, le territoire d’Anjou Vignobles et Villages a particulièrement attiré les visiteurs en quête de ruralité, de calme, de nature et de découverte. Les bureaux d’accueil de l’Office de tourisme ont enregistré 5 856 visiteurs et 8 658 demandes d’informations par e-mails et téléphone sur les mois de juillet et août, soit +40 % par rapport à juillet 2019 et +5 % par rapport à août 2019. Des visiteurs principalement issus de la région Pays de la Loire et notamment du Maine-et-Loire qui découvrent ou redécouvrent leur territoire.

Le vélo et les randonnées sollicitées

« Nous avons notamment constaté un engouement pour les demandes de randonnées pédestres (+15%), les circuits vélo (+10%), les visites de villages (+8%)« , explique Aurélien Debomy. L’éco-compteur situé à Chalonnes-sur-Loire, village étape sur le circuit de la Loire à vélo, qui enregistre les passages des cyclotouristes, a ainsi comptabilisé 27 855 passages en juillet et août soit +25 % par rapport à la même période en 2019. Les restaurants équipés de terrasses, particulièrement en bord de Loire et plans d’eau, disent également enregistrer une belle fréquentation, en hausse par rapport à juillet/août 2019 pour la majorité d’entre eux. Enfin, les domaines viticoles ont eux aussi tiré leur épingle du jeu cet été en accueillant plus de visiteurs dans leurs caves que les précédentes années, particulièrement les domaines familiaux aux capacités d’accueil adaptées aux clientèles individuelles et petits groupes.

Les gîtes et chambres d’hôtes ont la cote

Les gîtes et chambres d’hôtes ont eu la cote à Anjou Vignobles et Villages. Ces professionnels ont enregistré environ 10 % de fréquentation supplémentaire sur juillet et août par rapport à la même période en 2019 et beaucoup déclarent ne pas avoir pu satisfaire les nombreuses demandes reçues faute de capacité. A contrario, les campings 4 étoiles de leurs côtés ont souffert de l’absence des clientèles internationales particulièrement des Anglais qui représentent traditionnellement 80 % des clientèles étrangères. Ils ont ainsi enregistré une baisse d’environ 30 % de la fréquentation globale sur juillet et août par rapport à la même période en 2019.

L’arrière saison en ligne de mire

« Si juillet et août ont été des mois exceptionnels, nous enregistrons tout de même une baisse de 44 % des visiteurs accueillis dans les bureaux de l’Office de tourisme entre le 1er mars et le 31 août par à rapport à la même période en 2019« , analyse Aurélien Debomy. « L’enjeu est maintenant « l’arrière saison » et d’essayer de limiter tant que faire se peut la période quasi nulle allant de mi-mars à mi-mai« . Afin de continuer à attirer les visiteurs en automne, l’Offfice de tourisme a choisi de renforcer sa stratégie de communication à la conquête de la clientèle locale originaire des Pays de la Loire et des régions proches comme la Bretagne, la Normandie, les Hauts-de-France et la région parisienne. Des campagnes vidéos ont ainsi été réalisées pour être diffusées principalement sur les réseaux sociaux. L’Office de Tourisme a également acquis et aménagé un véhicule pouvant accueillir jusqu’à 20 personnes afin de lui permettre d’être présent sur des événements dans les régions visées (salons, marchés, foire…) et de présenter son offre grand public en présence de viticulteurs et de producteurs du territoire durant «l’arrière-saison». L’Office de Tourisme participera notamment à l’événement Anjou sur Seine, organisé par Anjou Tourisme, en avril 2021 à Paris.

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 2